ON RECOMPTE !

Moins de 100 mil­lions € d’in­dem­ni­sa­tion pour la fer­me­ture de Fes­sen­heim

L'Obs - - Les Chiffres - FLO­RENCE MALLERON

OUI, MAIS

« Si­dé­rant », « sur­réa­liste »… La di­rec­tion et les syn­di­cats d’EDF contestent le mon­tant de l’in­dem­ni­sa­tion avan­cé par Sé­go­lène Royal pour com­pen­ser la fer­me­ture an­ti­ci­pée des deux ré­ac­teurs de la cen­trale de Fes­sen­heim.

La si­tua­tion est pa­ra­doxale : l’Etat dé­fend une po­si­tion a mi­ni­ma qui va à l’en­contre des in­té­rêts de l’en­tre­prise dont il est ac­tion­naire ma­jo­ri­taire à 85%...

En 2011 et 2012, l’Au­to­ri­té de Sû­re­té nu­cléaire avait ren­du un avis fa­vo­rable à l’ex­ploi­ta­tion des deux ré­ac­teurs pour au moins dix ans. EDF avait in­ves­ti des mil­lions d’eu­ros pour les mo­der­ni­ser. En 2014, les dé­pu­tés Ma­ri­ton (LR) et Goua (PS) es­ti­maient qu’EDF pou­vait pré­tendre à 4 mil­liards d’eu­ros d’in­dem­ni­sa­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.