Trente élus vi­sés

L'Obs - - Grands Formats - AU­DREY SALOR

Ca­the­rine Le­mor­ton n’est pas la seule dé­pu­tée PS dont la per­ma­nence a été tou­chée. Il y a deux se­maines, celle de son voi­sin de Haute-Ga­ronne, Ch­ris­tophe Bor­gel, a été mu­rée par une di­zaine de syn­di­ca­listes CGT. Celles d’Anne-Yvonne Le Dain et Fanny Dombre-Coste, à Mont­pel­lier, Sé­bas­tien De­na­ja, à Sète, ont éga­le­ment été vi­sées. En tout, es­time Bor­gel, par ailleurs se­cré­taire na­tio­nal du PS char­gé des élec­tions, « trente par­le­men­taires ont été vic­times de ce type d’agis­se­ments ». Beau­coup ont évi­dem­ment en tête une ac­tion concer­tée au ni­veau na­tio­nal. « Ce sont des gens très po­li­ti­sés », note, quant à lui, Laurent Grand­guillaume, dé­pu­té PS de la Côte-d’Or, au vu des tags qui ont tou­ché sa per­ma­nence di­jon­naise. Dans plu­sieurs dé­par­te­ments, les bu­reaux de fé­dé­ra­tions du par­ti ont aus­si été van­da­li­sés. Lun­di, le siège du PS gre­no­blois a car­ré­ment été visé à balles réelles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.