MEN & CHI­CKEN

PAR AN­DERS THO­MAS JEN­SEN

L'Obs - - Critiques - F. F.

Co­mé­die da­noise, avec Mads Mik­kel­sen, Da­vid Den­cik, Ni­ko­laj Lie Kaas (1h46).

Deux frères ap­prennent qu’ils ont été adop­tés. Leur vrai gé­ni­teur, en fait, est un bio­lo­giste qui a éga­le­ment conçu trois autres de­mi-frères, ha­bi­tant sur une île. Peu à peu, on s’aper­çoit que tous ces en­fants (de­ve­nus adultes) sont le pro­duit d’ex­pé­riences folles, de croi­se­ments gé­né­tiques entre ani­maux et hu­mains. Que faire, alors ? C’est un vrai pro­blème d’iden­ti­té… An­ders Tho­mas Jen­sen, abon­né à la co­mé­die noire, in­vente d’ha­bi­tude des per­son­nages dingues, des si­tua­tions gro­tesques, et pra­tique l’ou­trance à haute dose. Ici, le su­jet s’épuise as­sez ra­pi­de­ment, dans une at­mo­sphère re­bu­tante, voire si­nistre. C’est du fan­tas­tique ab­surde, mais pas drôle du tout. Il y en a qui aiment, dit-on.

Mads Mik­kel­sen, l’ac­teur fé­tiche d’An­ders Tho­mas Jen­sen, joue Elias dans « Men & Chi­cken ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.