Mios­sec, c’est bien mais…

MAM­MI­FÈRES, PAR MIOS­SEC (CO­LUM­BIA/SO­NY).

L'Obs - - Critiques - SO­PHIE DELASSEIN

Avec « Ici-bas, ici même », son al­bum de 2014, Mios­sec avait pla­cé la barre très haut. « Mam­mi­fères », son nou­vel opus, est né d’une ren­contre avec une vio­lo­niste, Mi­ra­belle Gi­lis, et son groupe. His­toire d’ap­prendre à jouer en­semble, le qua­tuor im­pro­vise dans la fou­lée une sé­rie de mi­ni-concerts où, dans le charme et l’éner­gie de l’acous­tique, naissent ces chan­sons-là. Mios­sec en est l’au­teur, qui nous parle de la vie, trop courte, et de l’idée de la mort qui le laisse in­ter­dit. Evo­quant la briè­ve­té de l’exis­tence, « On y va » a sa place en ou­ver­ture de cet en­semble très mé­ta­phy­sique, même si elle est bien moins puis­sante que « On vient à peine de com­men­cer » qu’il chan­tait il y a deux ans. En re­vanche, pour évo­quer la violence de la ca­marde, « les Mouches » res­te­ra comme l’un des grands textes qu’il nous au­ra été don­né d’en­tendre. Ces nou­velles chan­sons, écrites l’an pas­sé, évoquent l’at­mo­sphère de violence in­édite des évé­ne­ments ré­cents. Et no­tam­ment cette tri­lo­gie : « La vie vole », « l’In­no­cence » et « Après le bon­heur ». Trois textes qui disent la fin de l’in­sou­ciance, de la gaie­té ani­male, d’une cer­taine jeu­nesse en somme. A re­te­nir éga­le­ment, « Pa­pa », une ode émou­vante qui aborde avec sim­pli­ci­té le su­jet de la fi­lia­tion : « Tes dé­fauts j’en ai plein les bras/Et c’est un peu en­com­brant par­fois/Ne m’en veux sur­tout pas de te res­sem­bler tant que ça ». A re­te­nir aus­si, « Cas­ca­deur », un au­to­por­trait de l’au­teur de « Brest » : il se vit et se voit comme un casse-cou, ca­pable de se mettre en dan­ger. De bien bons mor­ceaux, donc, par­fois gâ­chés par des ar­ran­ge­ments qui laissent à dé­si­rer. L’ac­cor­déon, om­ni­pré­sent, se per­met sou­vent de cou­vrir cette voix de­ve­nue fra­gile. L’en­semble en pâ­tit énor­mé­ment. L’émo­tion qui nous sai­sit chaque fois, de­puis vingt ans, dès que l’on dé­couvre un nou­veau Mios­sec, n’est pas cette fois au ren­dez-vous. Quoi qu’il en soit, l’idée même qu’un ar­tiste d’un tel ni­veau existe reste un ra­vis­se­ment, un miracle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.