CAVANNA : DEUX TRIOS, SCHU­BERT : LIEDER TRANSCRITS PAR CAVANNA

ISA LA­GARDE (SO­PRA­NO), NOËMI SCHINDLER (VIO­LON), AN­THO­NY MILLET (AC­COR­DÉON) ET ATSUSHI SAKAÏ (VIO­LON­CELLE)

L'Obs - - Critiques - JACQUES DRILLON

NoMadMu­sic

Schu­bert a beau­coup at­ti­ré les com­po­si­teurs contem­po­rains qui, par amour, lui ont fait su­bir des trai­te­ments vio­lents, mais pas tou­jours ou­tra­geux. Ici, la trans­for­ma­tion de la par­tie de pia­no en ac­com­pa­gne­ment de trio avec ac­cor­déon fonc­tionne ma­gni­fi­que­ment : Schu­bert de­vient po­pu­laire, grin­çant, plus nos­tal­gique que na­ture. Il est pa­ra­doxal que les deux trios ori­gi­naux de Cavanna, pour­tant très in­té­res­sants, semblent moins bien son­ner que les trans­crip­tions ! Comme ces fic­tions pa­rais­sant plus réelles que des do­cu­men­taires.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.