BELLES FEUILLES

La pa­pe­te­rie se ré­in­vente grâce à des tren­te­naires ac­cros au beau pa­pier. Et le pu­blic suit, prêt à dé­gai­ner ses plus beaux sty­los pour noir­cir ces car­nets pré­cieux

L'Obs - - Tendances - — par DORANE VIGNANDO

L’in­dé­mo­dable Ré­gine avait rai­son : il faut « laisse[r] par­ler les p’tits pa­piers ». Nos­tal­gie de la plume et de l’en­crier ? Voi­ci re­ve­nu le temps de l’émo­tion vé­hi­cu­lée par les feuilles de car­nets noir­cies. Une gé­né­ra­tion de marques de pa­pe­te­rie est en train d’éclore, dont l’uni­vers in­ven­tif et gra­phique s’a che comme le nou­veau pen­dant plai­sir au tout-di­gi­tal. Es­prit art contem­po­rain pour les car­nets de notes du créa­teur Hen­rik Vibs­kov, géo­mé­trique chez As­tier de Villatte, en cuir vé­gé­tal peint à la main chez Fine & Can­dy, vin­tage chic pour Les Cakes de Ber­trand, voire car­ré­ment oni­rique pour le « Livre jour­nal Sur­rea­lis­tic » aux encres fluo­res­centes si­gné Ch­ris­tian La­croix chez Li­bret­to. « Plus les ou­tils vir­tuels et dé­ma­té­ria­li­sés se dé­ve­lop­pe­ront, plus le pa­pier comme sup­port tac­tile et per­son­na­li­sé pren­dra de la va­leur », a rme Maxime Bre­non, co­fon­da­teur de la marque Pa­pier Tigre, qui fait un car­ton au­près des 20-40 ans et compte dé­jà plus de 300 points de vente dans le monde. Rai­son du suc­cès? Des agen­das, ca­hiers, car­nets de notes ou de voyage au pa­pier 100% re­cy­clé, sau­pou­drés d’une touche créa­tive ul­tra­pop. Comme dans la mode, Pa­pier Tigre pro­pose deux col­lec­tions par an – dont une gamme com­plète ima­gi­née pour le par­fu­meur Dip­tyque –, et va bien­tôt lan­cer sa pre­mière col­lec­tion de pa­pier peint.

Mo­tifs géo­mé­triques, dé­co­ra­tifs, de­si­gn, vé­gé­tal… La pa­pe­te­rie-ma­nia dé­ferle par­tout. Mon­sieur Pa­pier, Le pa­pier fait de la ré­sis­tance, Ca­le­pi­no, la Pe­tite Pa­pe­te­rie fran­çaise sont au­tant de pe­tites marques qui montent, di­ri­gées par des tren­te­naires bi­be­ron­nés à l’in­ter­net et con­ver­tis à la beau­té de la page blanche made in France. Et au re­nou­veau des styles. A l’ins­tar de l’Im­pri­me­rie du Ma­rais, sous-trai­tant pour les grandes mai­sons du luxe, qui a fa­çon­né « No­te­book II », un co ret en édi­tion li­mi­tée de huit car­nets pré­cieux ima­gi­nés par huit stu­dios de créa­tion eu­ro­péens : es­prit bande dessinée, aplats d’or ci­se­lés, gau­frages sculp­tés, re­liures cou­sues, chro­mies poin­tues, tout a été mi­nu­tieu­se­ment pen­sé pour faire de ces pe­tits ca­le­pins de vé­ri­tables ob­jets de col­lec­tion ven­dus au Pa­lais de To­kyo ou au Bon Mar­ché Rive Gauche. De l’im­pri­me­rie fine, al­liant de­si­gn concep­tuel et ar­ti­sa­nat, que l’on re­trouve aus­si chez les trois co­pains fon­da­teurs du Pa­pier fait de la ré­sis­tance, jeune marque qui s’est fait connaître grâce au concept store Co­lette. Pa­pier éco­lo­gique, ex­cel­lence du savoir-faire d’un im­pri­meur ca­ta­lan de re­nom « qui pos­sède le plus im­por­tant mu­sée pri­vé d’Es­pagne dé­dié aux arts gra­phiques » et, sur­tout, un ton dé­ca­lé qui fait mouche sur des car­nets à per­son­na­li­ser « pour re­trou­ver toutes ses notes en­core plus vite que la meilleure des ap­plis » et des a ches aux slo­gans ma­ni­festes : « Osez le pa­pier », « There is more life than Twit­ter » ou « Avant de dire une conne­rie, mieux vaut l’écrire »… Pas faux.

PA­PIER TIGRE. LE PA­PIER FAIT DE LA RÉ­SIS­TANCE.

CA­LE­PI­NO.

LANVIN.

HER­MÈS.

FINE & CAN­DY.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.