EN ROUTE POUR LE SUD

De Mar­ra­kech à Dar Ah­lam, en pas­sant par Tigh­mert, s’ouvrent 1000 ki­lo­mètres de dé­pay­se­ment et de raf­fi­ne­ment, entre plages, dunes dé­ser­tiques, oa­sis et mai­sons de rêve —

L'Obs - - Tendances - par CÉ­LINE CA­BOURG

Comment conti­nuer à sur­prendre des voya­geurs qui ont tout vu ? Pour Thier­ry Teys­sier, fon­da­teur de Mai­sons des rêves, l’équa­tion du nou­veau luxe mêle sur-me­sure, iti­né­rance et en­chan­te­ment. Il y a quinze ans, il avait ima­gi­né un pa­lais, Dar Ah­lam, cas­bah ma­gique ni­chée au coeur d’une oa­sis. De­puis sep­tembre, le pe­tit prince du voyage a des­si­né un che­min, cette route du Sud, une ex­pé­rience à vivre sur trois ou six jours, et dont il a pen­sé le tra­cé, d’ouest en est, au sud d’Aga­dir.

L­CHER PRISE À LA MAI­SON BLANCHE

Comme le voya­geur pri­vi­lé­gié est sou­vent un cadre sup stres­sé ma­niaque du contrôle, la pre­mière étape a été conçue comme un ri­tuel ini­tia­tique, avant les 1 200 ki­lo­mètres de route qui l’at­tendent les jours sui­vants. Au som­met d’un vil­lage de che­vriers ha­bi­té par quatre fa­milles, la Mai­son des ar­ga­niers (pho­to) est une grosse bâ­tisse blan­chie à la chaux, pro­té­gée par une im­po­sante porte sculp­tée. On s’y pose, en s’ha­bi­tuant au si­lence, dans un as­cé­tisme so­phis­ti­qué, qui a re­mi­sé tous les codes de l’hô­tel­le­rie clas­sique pour lui pré­fé­rer un cô­té comme à la mai­son ima­gi­né par le Stu­dio KO, dans un confort ab­so­lu (pas de clé de chambre, pas de té­lé­phone, mais un but­ler et un cui­si­nier qui vous suivent pen­dant votre voyage de mai­son en mai­son).

DES PLAGES À L’OA­SIS DE TIGH­MERT

Quelques gor­gées de lait d’amande plus tard, la malle re­fer­mée, on peut com­men­cer la des­cente vers le sud, di­rec­tion Tiz­nit, puis cap plein ouest, sur cette route qui re­lie Aga­dir à Si­di If­ni. Ac­com­pa­gné d’un but­ler, mi-guide mi-ma­jor­dome, on monte alors dans un 4×4, sans connaître la feuille de route, car le nou­veau luxe, c’est de se lais­ser sur­prendre. Les mon­tagnes du Haut At­las sont notre seul re­père, dans ce Ma­roc entre éten­dues arides et val­lées ver­doyantes, nour­ries par les eaux des grands oueds qui des­cendent des mon­tagnes pour for­mer de luxu­riantes oa­sis. Des sur­prises, il y en au­ra, comme ce pique-nique sur la plage de Leg­zi­ra ou ce dé­jeu­ner au­tour d’un ta­jine et de bro­chettes ame­nés à dos d’âne au som­met d’un fort aban­don­né du e siècle. A 15 ki­lo­mètres de Gou­li­mine, la Mai­son de l’oa­sis tient da­van­tage du lodge, au coeur de Tigh­mert, ha­bi­té par des vil­la­geois qui y ont conser­vé d’an­ces­traux droits de pré­lè­ve­ment de l’eau né­ces­saire à l’ir­ri­ga­tion de leurs par­celles de blé et de lu­zerne.

LA MAI­SON ROUGE D’AWJU

Ici, les po­pu­la­tions ont été pré­ser­vées des contacts avec l’ex­té­rieur. L’ac­cueil que ré­serve un groupe de femmes d’Awju, vil­lage per­ché à flanc de mon­tagne au sud d’Is­sa­fen, est d’ailleurs très pu­dique. La der­nière de­meure, la Mai­son rouge et sa ter­rasse en pierre, sur­plombe l’en­droit et o re une vue épous­tou­flante sur les crêtes du Haut At­las.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.