Bué­no, pour bien rire

L’ES­POIR, PAR ANTOINE BUÉ­NO. JUS­QU’AU 19 JUIN, LE MER­CRE­DI À 19 HEURES, LE POINT-VIRGULE, PA­RIS-4E ; 01-42-78-67-03.

L'Obs - - Critiques - JACQUES NERSON

Cer­tains hu­mo­ristes viennent du bar­reau, comme Caroline Vi­gneaux et Fran­çois-Xa­vier De­mai­son. D’autres sont sor­tis d’écoles de com­merce, comme Sa­mi Ame­ziane, alias le Comte de Bou­der­ba­la. Antoine Bué­no, lui, est char­gé de mis­sion au Sé­nat. Et aus­si l’au­teur de cinq ro­mans et trois es­sais. Par­mi les­quels « le Pe­tit livre bleu » qu’il a adap­té et joué au théâtre voi­ci quatre ans, où il dé­nonce le to­ta­li­ta­risme des Sch­troumpfs. Ce furent ses pre­miers pas sur les planches. Il y a pris goût. Au point de re­non­cer à ja­mais à la littérature et d’en­vi­sa­ger de quit­ter son poste au Sé­nat. Vi­rage dan­ge­reux : l’école du stand-up est rude, et il lui reste à ap­prendre. Mais le gar­çon est doué. Si vous avez en­vie d’aban­don­ner un mo­ment la sa­tire po­li­ti­co-mé­dia­tique, de rire moins niai­se­ment que dans la plu­part des ca­fés-théâtres, al­lez-donc écouter Bué­no vous ex­pli­quer pour­quoi les ash­ké­nazes sont les cham­pions du déses­poir…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.