Mo­zart Ho­no­ré

L'Obs - - Critiques - JACQUES DRILLON

Au Fes­ti­val ly­rique d’Aix-en-Provence (du 30 juin au 20 juillet), Christophe Ho­no­ré, écri­vain, ci­néaste, scé­na­riste, va mon­ter « Co­si fan tutte » de Mo­zart. Opéra « dan­ge­reux, et même pé­rilleux », dit-il. Il est vrai que nulle part ailleurs Mo­zart n’a aus­si vio­lem­ment contre­dit par la mu­sique ce que ra­conte le li­vret, « conven­tion­nel et un peu en­fan­tin ». Ho­no­ré veut y rendre leur puis­sance et leur sou­ve­rai­ne­té à la sen­sua­li­té et au dé­sir, no­tam­ment au dé­sir fé­mi­nin, pas­sa­ble­ment sus­pect aux yeux du li­bret­tiste. Cette oeuvre ap­pa­rem­ment mi­so­gyne, dont on pour­rait tra­duire le titre par « Toutes les mêmes », il veut lui rendre sa pro­fon­deur. Et d’ailleurs les hommes n’y sont pas mieux trai­tés que les femmes. « C’est pour­quoi je pri­vi­lé­gie le chant par rap­port au jeu. Les notes vont per­mettre aux per­son­nages de s’in­car­ner. » De là-haut Mo­zart se­ra heu­reux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.