LA QUA­TRIÈME VOIE PAR GURVINDER SINGH

L'Obs - - Critiques - P. M.

Drame in­dien, avec Su­vin­der Vik­ky, Ra­j­bir Kaur, Gur­preet Kaur Bhan­gu (1h58).

En 1984, alors que les mi­li­tants si­khs af­frontent l’ar­mée in­dienne, deux jeunes hommes prennent place à bord d’un train cen­sé cir­cu­ler à vide, en di­rec­tion d’Am­rit­sar. Ils sont bien­tôt re­joints par d’autres, mais l’ac­tion se dé­place alors cinq an­nées au­pa­ra­vant, lorsque Ju­gal, un des deux hommes, sa femme et leur pe­tite fille marchent, la nuit, sur un che­min de cam­pagne, ten­tant déses­pé­ré­ment de se re­pé­rer. OEuvre du ci­néaste pend­ja­bi Gurvinder Singh, « la Qua­trième Voie » se si­gnale plus par sa beau­té plas­tique que par son in­trigue. Ses deux in­trigues, plus exac­te­ment, qui s’ac­cordent as­sez mal, ne lais­sant au spec­ta­teur d’autre choix que ce­lui de se lais­ser por­ter par le for­ma­lisme de l’en­semble, en ef­fet as­sez sé­dui­sant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.