CE­LUI QU’ON AT­TEN­DAIT DE SERGE AVÉDIKIAN

L'Obs - - Critiques - PASCAL MÉRIGEAU

Co­mé­die fran­çaise, avec Pa­trick Ches­nais, Ar­si­née Khan­jian (1h30).

Pa­trick Ches­nais (pho­to) per­du au mi­lieu de nulle part, voi­là qui sus­cite l’in­té­rêt. D’au­tant que l’ac­teur joue un ac­teur du nom de Bol­zec, qui, lar­gué en rase cam­pagne, fran­chit sans le sa­voir la frontière qui sé­pare l’Azer­baïd­jan de l’Ar­mé­nie, deux pays en guerre. Les Ar­mé­niens com­mencent par le prendre pour un es­pion, avant de le fê­ter comme « ce­lui qu’on at­ten­dait » de­puis des an­nées : sa fa­mille était par­tie d’Ar­mé­nie il y a des lustres et il est cen­sé re­ve­nir pour faire pro­fi­ter les siens de ses bien­faits mul­tiples. Or Bol­zec ne parle pas un mot de la langue du pays et n’a pas un sou en poche. Le voi­ci donc en­glué dans un mal­en­ten­du dont le ma­li­cieux Serge Avédikian fait son miel. Le réa­li­sa­teur et ac­teur s’en­tend à mer­veille avec son in­ter­prète, ce­la se voit et s’en­tend à l’écran, de sorte que le film, en dé­pit de quelques pannes de rythme dues à la min­ceur de l’ar­gu­ment, s’im­pose comme une jo­lie co­mé­die au ton dé­li­cieu­se­ment dé­ca­lé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.