AMERICAN HERO PAR NICK LOVE

L'Obs - - Critiques - F. F.

Co­mé­die fan­tas­tique amé­ri­caine, avec Ste­phen Dor , Ed­die Gri n, Luis Da Sil­va (1h26).

Est-ce un film trai­té n’im­porte comment ou un simple brouillon? On se le de­mande, de­vant la dé­sin­vol­ture de la mise en scène, et le peu d’at­trait des images. En plus, l’his­toire est pous­sive : Mel­vin, un gars de 30 ans, vit chez sa mère, aime les filles et la came. C’est donc un bon à rien, sauf qu’au bout de qua­rante mi­nutes de film il dé­cide d’uti­li­ser ses su­per­pou­voirs pour ré­cu­pé­rer son fils. Il fait des tours de ma­gie dans la rue, se ba­lade avec son pote pa­ra­ly­sé et se laisse fil­mer par une équipe de té­lé. Tout ce­la n’a pas grand in­té­rêt, mis à part le fait que Ste­phen Dorff est idéal en lum­pen-bo­hème : le met­teur en scène, Nick Love (« Street Dance 2 »), fait le job mi­ni­mum et laisse Dorff me­ner sa barque. C’est sym­pa, mais c’est maigre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.