Al­le­magne, an­née zé­ro

AU­GUST SANDER, AL­BUMS. JUS­QU’AU 28 AOÛT 2016, LE POINT DU JOUR, CHERBOURG ; 02-33-22-99-23.

L'Obs - - Critiques - FRANTZ HOËZ

Ce n’est pas un ha­sard si Le Point du Jour à Cherbourg ex­pose au­jourd’hui le tra­vail du plus em­blé­ma­tique des pho­to­graphes al­le­mands, Au­gust Sander (1876-1964). En e et, l’homme qui a conçu cette ex­po­si­tion n’est autre que son pe­tit-fils Gerd qui ha­bite dé­sor­mais dans le Co­ten­tin. Il se sou­vient : « Le tra­vail de mon grand-père était un tra­vail de l’es­prit. Son ap­pa­reil pho­to n’était qu’un ou­til. Voir, ob­ser­ver, pen­ser, di­sait-il tou­jours. » En 1925, Au­gust Sander se lance dans son pro­jet mo­nu­men­tal, « Hommes du e siècle », un in­ven­taire pho­to­gra­phique de l’Al­le­magne contem­po­raine or­don­né en sept grands groupes : « le pay­san », « l’ar­ti­san », « la femme », « les ca­té­go­ries so­cio­pro­fes­sion­nelles », « les ar­tistes », « la grande ville » et « les der­niers des hommes ». A tra­vers cette somme, Sander en­tend fa­çon­ner un témoignage so­cio­lo­gique et ar­tis­tique de son pays. « Lais­sez-moi dire sin­cè­re­ment la vé­ri­té sur notre époque et ses hommes », di­ra-t-il. En 1929, il pu­blie un re­cueil de soixante por­traits in­ti­tu­lé « Vi­sage d’une époque » – ou­vrage dont les exem­plaires se­ront dé­truits par les na­zis en 1936. Ce sont ces por­traits que nous re­trou­vrons dans cette ex­po­si­tion. De l’ou­vrier au bour­geois, du po­li­cier au ré­vo­lu­tion­naire, tous sont égaux de­vant son ob­jec­tif. On dé­couvre aus­si, ex­po­sés pour la pre­mière fois, un al­bum de fa­mille et un portfolio de pay­sages que le pe­tit-fils de San­ders a ra­che­té en vente pu­blique aux Etats-Unis. Est éga­le­ment ac­cro­chée sa col­lec­tion per­son­nelle re­grou­pant des oeuvres d’ar­tistes (ta­bleaux, des­sins ou gra­vures de Freund­lich, Be­ck­man, Sei­wert) que son propre grand-père avait pho­to­gra­phiés. On connaît en­vi­ron sept cents por­traits de la sé­rie des « Hommes du e siècle », oeuvre ma­gis­trale et in­ache­vée. Le plus cé­lèbre est sans au­cun doute ce­lui des trois « Jeunes Pay­sans » que l’on re­trouve ici. Ils nous re­gardent. Alors nous les re­gar­dons.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.