TOUT LE MONDE DE­BOUT !

Par­mi les nom­breux ser­vices que peuvent nous rendre les montres, il en est un, es­sen­tiel : nous ré­veiller ! Très utile avant l’ère élec­tro­nique, la fonc­tion alarme est de­ve­nue au­jourd’hui ter­ri­ble­ment vin­tage

L'Obs - - Tendances - — par HER­VÉ BORNE

C’est en 1947 que la ma­nu­fac­ture Vul­cain lance sa pre­mière montre « Cri­cket ». Un nom de bap­tême sur­pre­nant qui fait ré­fé­rence au chant de l’in­secte, puisque ce garde-temps, ré­vo­lu­tion­naire à l’époque, sonne ! Il est en e et en­ri­chi d’une fonc­tion ré­veil dont l’heure se règle fa­ci­le­ment sur le comp­teur auxi­liaire si­tué à 3 heures, avant de l’en­clen­cher en ac­tion­nant le pous­soir si­tué, quant à lui, à 2 heures. Si cette fonc­tion peut sem­bler désuète, elle fut in­dis­pen­sable. No­tam­ment pour les pré­si­dents des Etats-Unis (la « Cri­cket » se­ra d’ailleurs sur­nom­mée « Pre­si­dents’ Watch ») : Har­ry Tru­man la re­çut en ca­deau, Ei­sen­ho­wer en pos­sé­dait dans sa col­lec­tion, Ri­chard Nixon et Lyn­don John­son en por­taient… Un pe­di­gree su sant pour que Vul­cain en o re une à Ba­rack Oba­ma lors de sa pre­mière in­ves­ti­ture. L’ave­nir nous di­ra s’il la por­te­ra un jour. Peut-être à l’is­sue de son se­cond man­dat…

« 50s Pre­si­dents’ Watch » en acier, Ø 42 mm, mou­ve­ment à re­mon­tage ma­nuel, Vul­cain.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.