LA PHO­TO Les pon­tons flot­tants de Ch­ris­to

C’est le 18 juin que « The Floa­ting Piers », l’ins­tal­la­tion mo­nu­men­tale de Ch­ris­to, sur le lac d’Iseo en Ita­lie, a été pré­sen­tée au pu­blic.

L'Obs - - Le Sommaire - MAR­CO BERTORELLO/AFP

Je suis ar­ri­vé à Sal­za­no, un pe­tit vil­lage sur le lac d’Iseo, de bon ma­tin. J’ai mar­ché sur le pre­mier pon­ton ins­tal­lé par Ch­ris­to pour re­joindre Monte Iso­la. En avan­çant sur l’oeuvre d’art, je sen­tais le mou­ve­ment lé­ger des va­gue­lettes et l’odeur qui mon­tait de l’eau. Je res­sen­tais une cer­taine quié­tude, mal­gré les nom­breux tou­ristes au­tour de moi qui pre­naient des sel­fies et sau­taient sur le tis­su orange uti­li­sé par l’ar­tiste pour re­cou­vrir les je­tées. En ar­ri­vant à Monte Iso­la, vers 11 heures, j’ai em­prun­té un sen­tier très raide pour ac­cé­der à une route pa­no­ra­mique. Entre les vil­lages de Pes­chie­ra Ma­ra­glio et Sen­za­no, à tra­vers les vignes et les champs d’oli­viers, j’ai cher­ché le meilleur point de vue, et j’ai pris cette pho­to avec mon zoom. Vus de là-haut, l’oeuvre de Ch­ris­to et les gens qui l’ar­pen­taient res­sem­blaient à une ma­quette ou à un mo­dèle ré­duit. Le contraste entre le jaune des pon­tons et le bleu sombre du lac ac­cen­tuait cette im­pres­sion d’ir­réa­li­té. Pour­tant, tout était vrai. Et des mil­liers de per­sonnes ont pu re­joindre l’île de San Pao­lo pour se re­po­ser, prendre le so­leil, comme dans un parc de centre-ville.

Né en 1985, Mar­co Bertorello est un pho­to­graphe in­dé­pen­dant ba­sé à Tu­rin. Il tra­vaille pour l’Agence France Presse de­puis 2013.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.