Tech­nique ta mère

TECH­NIQUE, PAR MAI LAN (DIS­PO­NIBLE SUR TOUTES LES PLA­TE­FORMES)

L'Obs - - Critiques - FA­BRICE PLISKIN

C’est la fille à Pi­cas­so. A Ki­ki Pi­cas­so, alias Ch­ris­tian Cha­pi­ron, le peintre et vi­déaste du col­lec­tif Ba­zoo­ka. On l’avait dé­cou­verte en 2006 avec la bal­lade « Gen­ti­ment, je t’im­mole » où sur une jo­lie mé­lo­die sen­ti­men­tale elle ex­ha­lait ces mots : « Je dé­terre ta grand­mère / Et la viole comme une chienne / Et si t'es pas content je viole ton père », re­prise dou­ce­reuse du titre « Bâ­tards de bar­bares » de La Caution pour le film « Shei­tan ». Après un pre­mier al­bum, « Mai Lan » (2012), où elle col­la­bo­rait, entre autres, avec le rap­peur Orel­san, re­voi­là la mi­ri­fique Mai Lan dans un clip épi­lep­tique et pa­ta­phy­sique in­ti­tu­lé « Tech­nique ». Feu d’ar­ti­fice pour les clubs, zum­ba da­daïste aux rou­le­ments de caisse claire et aux mon­tées de syn­thé­ti­seur (drops), « Tech­nique » fait ri­mer Ma­jor La­zer et Hei­deg­ger pour qui « l’être hu­main su­bit le contrôle, la de­mande et l’in­jonc­tion d’une puis­sance qui se ma­ni­feste dans l’es­sence de la tech­nique et qu’il ne do­mine pas lui-même. » Les pa­roles sonnent comme une pa­ro­die de tu­to­riel. Moite ma­chine dys­fonc­tion­nelle, la chan­teuse, telle une Yma Su­mac de l’en­gre­nage, nous ar­rai­sonne d’ab­surdes in­jonc­tions en an­glais et nous somme de man­ger des oeufs (« De­li­cious ! ») ou de nous en­fon­cer un clou dans l’in­dex (« Beau­ti­ful ! »). Dans sa vir­tuo­si­té tech­no­lo­gique, on la voit même dé­vo­rer un avant-bras avec l’élé­gance d’une femme ro­bot sor­tie de « Me­tro­po­lis ». Tech­nique ta mère.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.