L’été, c’est Fey­deau !

LE SYS­TÈME RIBADIER, DE GEORGES FEY­DEAU. LA PÉ­PI­NIÈRE THÉÂTRE, PA­RIS-2E, RENS. : 01-42-61-44-16, 21 HEURES.

L'Obs - - Critiques - JACQUES NERSON

De même que les cho­co­la­te­ries font le gros de leur chi re d’a aires pen­dant les fêtes de Pâques et de fin d’an­née, on en­re­gistre pour Fey­deau deux pics de consom­ma­tion : les va­cances de Noël et les abords de l’été. En ce mo­ment par exemple, la Co­mé­die-Fran­çaise pro­gramme des vau­de­villes à tout-va. Pen­dant qu’une par­tie de la troupe part jouer « les Dam­nés », de Vis­con­ti, au Fes­ti­val d’Avi­gnon, l’autre par­tie, d’hu­meur plus fo­lâtre, re­prend en al­ter­nance à Pa­ris jus­qu’au 24 juillet « Un cha­peau de paille d’Ita­lie », de La­biche, et le dé­so­pi­lant « Fil à la patte », de Fey­deau, mon­té par Jé­rôme Des­champs avec Ch­ris­tian Hecq, meilleur Bou­zin qu’on ait vu de­puis Ro­bert Hirsch. En de­hors de la Co­mé­die-Fran­çaise, ces Fey­deau sai­son­niers sont en gé­né­ral mon­tés un peu n’im­porte com­ment. Ce n’est pas le cas à la Pé­pi­nière où vous at­tend un « Sys­tème Ribadier » très en­le­vé, or­ches­tré avec un grand sa­voir-faire par Jean-Phi­lippe Vi­dal et dé­fen­du par des ac­teurs de pre­mier ordre : Hé­lène Ba­bu, Pierre Gé­rard, Ro­main La­garde et Gau­thier Baillot. Fey­deau y est mo­der­ni­sé mais en fin de compte plus res­pec­té que par la plu­part de ses pré­ten­dus fi­dèles, le met­teur en scène ayant ob­te­nu des in­ter­prètes de « ne pas es­sayer de dé­pas­ser le per­son­nage ». Le se­cret de la réus­site est là.

Faut-il rap­pe­ler le sys­tème en ques­tion (le même que dans « la Dame de chez Maxim ») ? Le ma­ri hyp­no­tise sa femme, ja­louse comme une ti­gresse, pour faire des fre­daines, ni vu ni connu je t’em­brouille. Jus­qu’au jour où un sour­nois s’avise de ti­rer l’en­dor­mie du som­meil où son ca­va­leur de ma­ri l’avait plon­gée pour s’en al­ler cou­cher avec l’épouse d’un mar­chand de vin jus­te­ment nom­mé Sa­vi­net… Vous vou­lez sa­voir la suite ? Cou­rez vi­si­ter cette Pé­pi­nière de ta­lents.

P. S. Jus­qu’au 9 juillet se donne au Poche Mont­par­nasse, les ven­dre­dis et sa­me­dis à 20h30, « le Boeuf sur le toit », une évo­ca­tion du ca­ba­ret pa­ri­sien très cou­ru pen­dant les An­nées folles qui fut le ren­dez-vous des amis de Jean Coc­teau. Outre trois pia­nistes de ta­lent, un jeune ac­teur pro­met­teur, d’ex­cel­lentes chan­teuses (par­mi les­quelles Mo­na Heftre dont la voix et la beau­té sont un en­chan­te­ment), c’est Phi­lippe Tes­son qui fait o ce de me­neur de jeu. Ce qui ne contri­bue pas peu au charme de la soi­rée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.