UNE TAILLE DE GUÊPE

Il y a les femmes qui conti­nuent de vo­ler les montres de leur homme, et les autres, qui rêvent de mo­dèles fé­mi­nins, dé­li­cats, comme le sont ces mi­ni­garde-temps — par HER­VÉ BORNE

L'Obs - - Tendances -

La ré­fé­rence

Ala veille des an­nées 1960, en 1956 très exac­te­ment, Blanc­pain lance la « La­dy­bird », re­con­nue alors comme la plus pe­tite montre ronde du monde. Un coup de gé­nie ren­du pos­sible grâce au ca­libre mis au point par la ma­nu­fac­ture, le R550, dont le dia­mètre est d’à peine 11,85 mm. « Soyez les pre­miers à im­por­ter sur votre mar­ché la plus pe­tite montre du monde », pro­cla­mait la pu­bli­ci­té de l’époque. Le suc­cès de la « La­dy­bird » est im­mé­diat tant elle est ori­gi­nale et réus­sie, c’est la montre bi­jou du mo­ment. Soixante ans après sa créa­tion, cette icône n’a pas pris une ride, bien au contraire ! Non seule­ment elle conserve sa taille de guêpe, 21,5 mm de dia­mètre, mais elle est dé­sor­mais ani­mée par un nou­veau ca­libre, le 6150, ir­ré­pro­chable en termes de pré­ci­sion et de fia­bi­li­té. Men­su­ra­tions idéales et mo­to­ri­sa­tion de choix, un rêve hor­lo­ger, no­tam­ment dans cette ver­sion joaille­rie en or et dia­mants, mon­tée sur un bra­ce­let en al­li­ga­tor. « La­dy­bird » en or blanc, Ø 21,5 mm, lu­nette ser­tie de dia­mants, ca­dran en nacre à huit in­dex dia­mants, mou­ve­ment au­to­ma­tique, Blanc­pain.

La sé­lec­tion

Rec­tan­gu­laire

« East West » en acier, 37 x 22 mm, mou­ve­ment à quartz, Tif­fa­ny & Co.

Aci­du­lée

« Tam­bour Mo­no­gram Bi­jou » en acier, Ø 21 mm, mou­ve­ment à quartz, Louis Vuit­ton

A double tour

« Pe­tite Pro­messe » en acier et dia­mants, Ø 22 mm, Baume & Mer­cier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.