Londres, leur rêve mal­gré tout

L'Obs - - La Photo - PHI­LIPPE HUGUEN/AFP

Je me suis ren­du dans la « jungle » de Ca­lais le len­de­main du vote des An­glais sur le Brexit, en me di­sant que tout ce qui concerne l’An­gle­terre af­fecte les mi­grants. Je connais bien cet en­droit, comme je suis ba­sé à Lille, j’y suis al­lé sou­vent. Je suis ar­ri­vé tôt le ma­tin, à l’heure où les mi­grants, qui sou­vent tentent de pas­ser de l’autre côté la nuit, dorment. Je me suis ba­la­dé dans le camp. J’ai pris quelques photos, dont celle d’une tente avec le dra­peau an­glais qui flot­tait. Comme il n’y avait vrai­ment per­sonne de ré­veillé, je suis par­ti faire un tour, et je suis re­ve­nu vers 13 heures. C’est à ce mo­ment-là que j’ai pris cette photo de cette tente dor­toir avec cette ins­crip­tion « Lon­don, my dream ». J’ai juste at­ten­du, un peu à l’écart, quelques mi­nutes avant que quel­qu’un ne passe. Après, je suis re­tour­né à la tente au dra­peau pour voir les Sou­da­nais qui y lo­geaient. Les mi­grants sa­vaient, bien sûr, qu’il y avait eu ce vote en An­gle­terre. Cer­tains avaient un petit espoir que quelque chose de bien pour eux sorte de ce ré­sul­tat, mais la plu­part étaient très du­bi­ta­tifs, et sur­tout fa­ti­gués de la si­tua­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.