L’af­faire de pé­do­phi­lie qui trouble la Tu­ni­sie

L'Obs - - Le Téléphone Rouge - MATHIEU DE­LA­HOUSSE

Le plus lourd dos­sier de tourisme sexuel met­tant en cause un Fran­çais, ré­vé­lé par « l’Obs » (sur son site in­ter­net, le 18 juin der­nier), a dé­sor­mais des ré­per­cus­sions en Tu­ni­sie. Fin juin, Thier­ry Da­ran­tière a été con­dam­né par la cour d’as­sises des Yve­lines à seize ans de ré­clu­sion cri­mi­nelle. Ce di­rec­teur de maison de re­traite de 52 ans, voya­geur et en­ga­gé dans l’hu­ma­ni­taire, avait été sur­pris par le FBI après des échanges d’images pé­do-por­no­gra­phiques sur le Net. La po­lice fran­çaise avait me­né des in­ves­ti­ga­tions per­met­tant de dé­nom­brer 66 vic­times mi­neures au Sri Lan­ka, en Egypte et en Tu­ni­sie. Lors de l’en­quête ini­tiale, la Tu­ni­sie n’avait d’abord pas ré­pon­du aux de­mandes de co­opé­ra­tion ju­di­ciaire émises par les po­li­ciers fran­çais. Mais la ré­vé­la­tion de ce scan­dale a créé une po­lé­mique sur place : un syn­di­cat de ma­gis­trats tu­ni­siens es­time en ef­fet que l’at­ti­tude du mi­nis­tère de la Jus­tice du pays a été « am­bi­guë », sous-en­ten­dant que cette af­faire, s’at­ta­quant à un ta­bou, a été étouf­fée ou vo­lon­tai­re­ment né­gli­gée. Les au­to­ri­tés ju­di­ciaires de Tu­nis, qui ex­pli­quaient jus­qu’ici n’avoir re­çu au­cune plainte, se disent dé­sor­mais prêtes à agir… alors que le ver­dict vient d’être pro­non­cé. Quant à la mi­nistre tu­ni­sienne de la Femme, de la Fa­mille et de l’En­fance, elle as­sure avoir ap­pris l’af­faire… par « l’Obs » !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.