Alerte aux par­ti­cules fines !

L'Obs - - L’infographie -

Elles sont in­vi­sibles à l’oeil nu, mais elles tuent chaque an­née 48 000 Fran­çais, ce qui re­pré­sente 9% de la mor­ta­li­té de notre pays, soit l’équi­valent d’une com­mune comme Saint-Ma­lo ! Les par­ti­cules fines ne sont pas suf­fi­sam­ment li­mi­tées par les au­to­ri­tés fran­çaises, a dé­non­cé plu­sieurs fois la Com­mis­sion eu­ro­péenne. La­quelle me­nace même de traî­ner la France de­vant la Cour eu­ro­péenne de jus­tice parce qu’elle met en dan­ger la san­té pu­blique.

Chauf­fage do­mes­tique 45% Fra­gi­li­té vas­cu­laire, hy­per­ten­sion Bron­chite, asthme, can­cers… Crise car­diaque Faible poids à la naissance Chute de la fer­ti­li­té In­dus­tries ma­nu­fac­tu­rières 22% QUELS EF­FETS SUR LA SAN­TÉ ? Risque de fausse couche, de naissance avant terme Ma­la­dies neu­ro­dé­gé­né­ra­tives (maladie de Par­kin­son…) AR­NAUD GONZAGUE D ’ O Ù P ? R O V I E N N E N T E L L E S E m iss 2, 5 io nd e p a rti cu le s P M Agri­cul­ture QUE FONT ELLES ? 9% Voi­tures au die­sel 8% QUI SONT LES FRAN­ÇAIS LES PLUS TOUCHÉS ? LES PAR­TI­CULES PM10 (dia­mètre in­fé­rieur à 10 mi­crons) res­tent dans le nez et les voies aé­riennes su­pé­rieures. Dia­mètre d’un che­veu 50 à 70 mi­crons Pous­sières de BTP Con­cen­tra­tions an­nuelles moyennes de PM2.5, en mi­cro­gramme /m3 , sur la pé­riode 2007-2008 6% SOURCES Autres 10% 0-5 5-10 10-15 Plus de 15 LES PAR­TI­CULES PM2,5 (in­fé­rieur à 2,5 mi­crons) pé­nètrent les al­véoles pul­mo­naires. LES NANOPARTICULES (in­fé­rieur à 1 na­no­mètre) peuvent tra­ver­ser directement la peau. 1 mi­cron = 0,001 mil­li­mètre : SAN­TÉ PU­BLIQUE FRANCE, INVS, CITEPA

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.