“FINISSONSEN AVEC LES POSTURES MORALES”

L'Obs - - Grands Formats - JEAN-CHRISTOPHE LAGARDE

Je suis à titre per­son­nel – ce n’est pas la po­si­tion de mon par­ti – fa­vo­rable à la lé­ga­li­sa­tion du cannabis. En consom­mer est mau­vais pour la san­té, mais la ré­pres­sion n’a ja­mais em­pê­ché la consom­ma­tion. L’in­ter­dic­tion contri­bue plu­tôt à ren­ché­rir le coût du pro­duit, pous­sant cer­tains usa­gers à com­mettre des dé­lits pour pou­voir se pro­cu­rer leur drogue. Elle gé­nère par ailleurs un tra­fic ex­trê­me­ment pro­fi­table aux ma­fias. C’est le cas dans les quar­tiers mais aus­si hors de nos fron­tières, où il bé­né­fi­cie no­tam­ment à ceux qui nous font la guerre (c’était le cas en Af­gha­nis­tan). Je ré­prouve en re­vanche l’ar­gu­ment se­lon le­quel lé­ga­li­ser le cannabis en­cou­ra­ge­rait le tra­fic de drogues dures : la consom­ma­tion de co­caïne ou d’hé­roïne n’at­teint pas du tout les mêmes pro­por­tions que celle de cannabis. En­fin, l’in­ter­dic­tion mo­bi­lise des forces de l’ordre et des moyens de jus­tice consi­dé­rables pour ne par­ve­nir à en­di­guer qu’une part très mar­gi­nale du tra­fic. Ce temps et cette éner­gie pour­raient être consa­crés à ré­pri­mer d’autres formes de vio­lences. Pro­po­sons donc, dans un cadre dé­fi­ni par l’Etat, une drogue moins chère, moins mau­vaise pour la san­té et dont les bé­né­fices fi­nan­ciers se­raient consa­crés à la pré­ven­tion. Et fi­nis­sons-en avec les postures morales. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.