Fa­kear, ani­mal voya­geur

ANI­MAL, PAR FA­KEAR (NO­WA­DAYS RE­CORDS).

L'Obs - - Cri­tiques - SA­RA GUILLAUME

Fa­kear au­ra at­ten­du trois ans d’une car­rière sans fausse note pour sor­tir en­fin son pre­mier al­bum. Por­té par l’amour de celle qui par­tage sa vie de­puis quelques mois, le chan­teur a vou­lu par­tir « à la re­cherche de nos ins­tincts pre­miers, à la re­con­quête de notre cri bes­tial », ex­plique-t-il sur sa page Fa­ce­book. A 24 ans, cet al­chi­miste des pla­tines (ori­gi­naire de Caen) met le cap sur une pla­nète peu­plée de rêves et d’uni­vers in­di­cibles. Les dix-sept titres du disque ex­plorent une culture mu­si­cale qui ne semble connaître au­cune fron­tière, entre clas­sique, jazz et world. Fa­kear plane en toute quié­tude, in­vi­tant au pas­sage la chan­teuse New Age De­va Pre­mal (sur « la Lune rousse ») ain­si que des poin­tures de la scène lon­do­nienne comme An­dreya Tria­na (« Light Bul­let ») et Rae Mor­ris (« Lea­ving To­kyo », « Sil­ver »). Dans son EP de 2013 « Mor­ning in Ja­pan », il s’était ins­pi­ré des samples is­sus des oeuvres de Miya­za­ki « le Voyage de Chi­hi­ro » et « Prin­cesse Mo­no­noke ». Cette fois, les in­fluences pa­raissent moins mar­quées, ce sur­doué de l’élec­tro jon­glant avec les sons et les mé­lo­dies évo­quant de loin l’Afrique ou l’Orient. Fer­mez les yeux, lais­sez-vous ber­cer : la mu­sique de Fa­kear le bien nom­mé vous hyp­no­ti­se­ra, en dou­ceur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.