John­ny, gueule d’ange

LA DER­NIÈRE IDOLE, D’HÉ­LÈNE FRAN­ÇOIS ET ÉMI­LIE VAN­DE­NA­MEELE. AR­TE­PHILE, AVI­GNON, 04-90-03-01-90, 22H40. DU 7 AU 17 JUILLET.

L'Obs - - Cri­tiques - JACQUES NER­SON

Qui au­rait dit qu’une pièce consa­crée à John­ny Hal­ly­day réus­si­rait à tou­cher ceux qui n’en sont pas fans ! Il est vrai que le texte est très bien écrit et mis en scène. On y voit l’idole des six­ties im­mo­lée sur l’au­tel de la gloire, échap­per à la nor­ma­li­té étant fa­ta­le­ment sa­cri­fi­ciel. Le mo­no­logue dis­pose sur­tout d’un in­ter­prète d’ex­cep­tion : Pierre-Fran­çois Ga­rel (pho­to), qui s’est si­gna­lé à plu­sieurs re­prises cette sai­son, en par­ti­cu­lier dans « Qui a peur de Vir­gi­nia Woolf ? » mon­té par Alain Fran­çon. On est sub­ju­gué par ce voyou à la gueule d’ange, écor­ché vif de­vant nous.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.