L’IM­PÉ­RA­TIF ÉCO­LO­GIQUE

L'Obs - - Rocard & Nous -

L’éco­lo­gie au­jourd’hui nous dit dé­jà de ma­nière claire qu’il est in­sen­sé, et sur­tout dan­ge­reux, de cher­cher les sources et les formes d’une nou­velle crois­sance si elles ne sont faites de pro­duits du­rables, bio­dé­gra­dables par­tout où c’est pos­sible, re­cy­clables en tout cas, et fa­bri­qués grâce à de l’éner­gie dé­car­bo­née. C’est dé­jà es­sen­tiel, cri­tère ma­jeur pour les choix d’au­jourd’hui. Mais l’éco­lo­gie dit beau­coup plus en­core. Elle in­cri­mine le vo­lume de notre consom­ma­tion, qui est consom­ma­tion de res­sources, elle in­cri­mine notre fré­né­sie concur­ren­tielle, notre ou­bli du sens du temps long. Les émer­gents d’au­jourd’hui n’ont pas de place dans notre avi­di­té consom­ma­trice. Il va fal­loir sa­voir mettre des li­mites à la concur­rence, lui fixer des zones in­ter­dites. Après tout, le bon­heur des hommes est fait d’art, de culture, de sport, de fêtes, d’ami­tié, de re­la­tions in­ter­per­son­nelles, d’épa­nouis­se­ment fa­mi­lial, toutes choses dont la pra­tique réelle consomme peu de res­sources et guère d’éner­gie. La ba­taille pla­né­taire d’au­jourd’hui consiste à re­don­ner de l’es­pace à tout ce­la dans nos vies, aux dé­pens de ce qui est quan­ti­fiable et qu’il faut li­mi­ter.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.