YAK

ALAS SALVATION

L'Obs - - Critiques - FRANTZ HOËZ

Ko­balt/Pias

Les An­glais parlent aux An­glais. Oli Burs­lem, l’ardent chan­teur gui­ta­riste de ce trio lon­do­nien, et so­sie de Mick Jag­ger jeune, le dit haut et fort aux ros­bifs sur « Alas Salvation » : « Je suis ve­nu sau­ver votre ba­con ! » La gui­tare fié­vreuse est dans le rouge ; le bat­teur, so­sie de Jack White, cogne dur comme fer tan­dis que le bas­siste n’est le so­sie de per­sonne. Une mix­ture ga­rage-psy­ché-punk bru­tale et bouillon­nante, où toutes les frus­tra­tions sont je­tées sans re­te­nue, dé­borde de cet al­bum en­re­gis­tré par Steve Ma­ckey, de Pulp. C’est l’état d’ur­gence à Londres et c’est en­fin une bonne nou­velle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.