LES NOU­VEAUX VA­CAN­CIERS Les chal­len­gers (1/3)

Res­ter af­fa­lés sur une ser­viette? Même pas en rêve. Ces dingues de per­for­mances spor­tives, qui inondent Ins­ta­gram de leurs ex­ploits, conçoivent les va­cances comme une com­pé­ti­tion, les ba­lades comme des trails, et, quand ils marquent une pause, c’est pour

L'Obs - - Le Sommaire - par MA­RIE VATON illus­tra­tion STÉPHANE TRAPIER

Il y a cinq ans, sur Ins­ta­gram, il y avait @JeanMi_ 78_Gol­flo­ver. En va­cances, JeanMi ne se dé­pla­çait ja­mais sans sa ra­quette, son club de golf, son vo­lant de bad­min­ton et ses chaus­sures de marche. Chaque été, JeanMi était le ra­bat-joie de l’apé­ro, le trouble-fête des grasses mat’, le pisse-froid des siestes cra­pu­leuses (« Hey ! On fait le tour du lac? »). JeanMi était fa­ti­gant. Alors JeanMi res­tait tout seul avec ses po­los Ralph Lau­ren et ses Su­per­ga blanches.

Mais, de­puis un an, JeanMi a pris du ga­lon. Il s’est fait plein d’amis. @Won­derMum par exemple. Comme son pseu­do l’in­dique, Won­derMum est une mère gé­niale. Tous les ma­tins, à l’aube, elle a ren­dez-vous avec son corps pour son #Bi­ki­niCon­test (des exer­cices de gym­nas­tique e ec­tués en maillot de bain), juste avant le ré­veil de #bout­chou2, un mois et de­mi. A mi­di, alors que vous cher­chez en­core très pé­ni­ble­ment le filtre à ca­fé, Won­derMum a dé­jà eu le temps d’en­voyer trois posts : d’abord une pho­to de ses ab­dos #no­fil­ter sui­vie de 15 lignes de ha­sh­tags im­bi­tables, ba­lan­cés à un rythme aus­si e ré­né que ses pul­sa­tions car­diaques : #wor­kout #fit­mum #fit­ness­bi­ki­ni #keep­mo­ti­va­ted #no­pain­no­gain… Puis une de sa sa­lade avo­cat/tranche de ci­tron/ had­dock fu­mé/ blé ger­mé : #noex­cu­se­mom #heal­thy­food #nour­ri­tu­re­saine. En­fin une ré­flexion plus phi­lo­so­phique sur la vie en gé­né­ral et son état d’es­prit du mo­ment : « On trouve tou­jours une bonne rai­son de re­mettre à plus tard. Le chan­ge­ment, c’est main­te­nant ! ! ! Pour moi, c’était car­dio ce mi­di [emo­ji bras mus­clé] et vous ? ? ? » Plus culpa­bi­li­sant que Won­derMum, il y a @Fab_C­rossFitAd­dict. Comme son pseu­do l’in­dique, Fab est un adepte du cross­fit, une dis­ci­pline de sport ex­trême fon­dée dans les an­nées 1970 et adop­tée par les ser­vices de po­lice de San­ta Cruz. Le cross­fit com­bine, se­lon Wi­ki­pé­dia, « la force ath­lé­tique, l'hal­té­ro­phi­lie, la gym­nas­tique et les sports d'en­du­rance ». Fab est un ob­sé­dé des hal­tères, du ré­gime « pa­léo », des blancs d’oeufs et des sel­fies avant/ après qu’il com­mente à coup d’an­gli­cismes bar­bares tels que #bo­dy­trans­for­ma­tion, #ruth­less­pro­gram­ming, #weight­lif­ting. Quand il n’est pas dans sa salle de mus­cu, il fait du street wor­kout, lit­té­ra­le­ment « en­traî­ne­ment de rue », comme en té­moigne sa pho­to de pro­fil où il se pend d’une main à la poutre du club Mi­ckey en po­si­tion dite du dra­peau. Si vous n’avez ja­mais ren­con­tré Won­derMum et Fab_ CrossFitAd­dict, vous avez cer­tai­ne­ment dé­jà croi­sé So­phie_et_Vincent. So­phie et Vincent sont mi­gnons : ils font tout à deux et tout à fond. Trails ex­trêmes, tours de France à vé­lo, en kayak, en pé­da­lo, rien n’ar­rête leur en­thou­siasme : « Waouh ! 90 km sur notre comp­teur vé­lo ! » #mo­ment­bon­heur #ins­ta­sport #ins­ta­re­cord. Entre deux ex­cur­sions, ils n’ou­blient pas de faire leur pe­tit foo­ting (« 11,2 km/h, 700 ca­lo­ries!! qui dit mieux ? #fit­bit ») et ne fi­nissent ja­mais la jour­née sans avoir rem­pli leur quo­ta jour­na­lier de 10 000 pas (« Hey JeanMi ! On fait le tour du lac ? »). P iou, mais où sont donc pas­sés ces sa­ta­nés filtres ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.