UNE NOU­VELLE AN­NÉE PAR OXANA BYCHKOVA

L'Obs - - Critiques - P. M.

Co­mé­die dra­ma­tique russe, avec Na­dya Lum­po­va, Alek­sey Fi­li­mo­nov (1h47).

Du 27 dé­cembre au 28 du même mois l’an­née sui­vante, trois cent soixante-six jours dans la vie d’un jeune couple mos­co­vite. Ye­gor est taxi clan­des­tin et Zhe­nia vient d’en­trer dans un ma­ga­zine bran­ché. Entre eux, l’en­tente semble par­faite. Ils s’aiment comme au pre­mier jour. Seu­le­ment, l’exis­tence qu’ils mènent cha­cun de leur cô­té est trop dif­fé­rente, et leurs re­la­tions res­pec­tives sont trop éloi­gnées pour que leur his­toire n’en souffre pas. Le scé­na­rio est adap­té du ro­man d’Alexan­der Vo­lo­din, « Ne quit­tez pas ceux que vous ai­mez », titre qui in­dique aus­si la di­rec­tion sui­vie par la réa­li­sa­trice. La mise en scène fait la part belle aux deux in­ter­prètes, par­ti pris que Oxana Bychkova n’a pas à re­gret­ter, l’un et l’autre se mon­trant très à leur avan­tage. Na­dya Lum­po­va, no­tam­ment, qui illu­mine le film de sa beau­té rayon­nante, est d’une sen­si­bi­li­té par­fai­te­ment maî­tri­sée. « Une nou­velle an­née » des­sine éga­le­ment – et ce n’est pas ac­ces­soire – le ta­bleau d’une so­cié­té en quête d’elle-même. Une so­cié­té écar­te­lée comme l’est le couple de Ye­gor et Zhe­nia, et puis sou­dée, et bien­tôt dé­chi­rée, mais tou­jours por­tée par un même élan.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.