COLONIA PAR FLO­RIAN GALLENBERGER

L'Obs - - Critiques - FRAN­ÇOIS FORESTIER

Drame al­le­mand, avec Em­ma Wat­son, Da­niel Brühl (1h50).

C’est une his­toire igno­rée : en 1973, lors du coup d’Etat du si­nistre Pi­no­chet, un camp de concen­tra­tion à conno­ta­tion re­li­gieuse a été fon­dé dans un coin obs­cur du Chi­li. Sous la coupe d’un gou­rou al­lu­mé, les pri­son­niers de Colonia Di­gni­dad ont souf­fert, pen­dant des an­nées, tous les abus pos­sibles, no­tam­ment sexuels. Voi­là pour la réa­li­té. Pour la fic­tion, le réa­li­sa­teur Flo­rian Gallenberger et son scé­na­riste Tors­ten Wen­zel in­ventent un couple dé­chi­ré (Em­ma Wat­son et Da­niel Brühl, pho­to) par la ré­pres­sion po­li­tique. Pri­son­nier de la Colonia, Da­niel, un étu­diant al­le­mand, veut s’échap­per. Sa com­pagne se fait en­ga­ger dans cette co­lo­nie pé­ni­ten­tiaire afin de l’ai­der. Pour­ront-ils re­trou­ver la li­ber­té? Le ci­néaste (qui a si­gné « John Rabe. Le juste de Nan­kin », 2009) in­jecte du ro­ma­nesque dans ce hi­deux réel, et, che­min fai­sant, plonge dans l’hor­reur. Film de convic­tion, un tan­ti­net sco­laire, « Colonia » a le mé­rite d’abor­der de front un su­jet mé­con­nu. Et de nous rap­pe­ler que le fas­cisme est une ma­la­die mor­telle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.