Les re­ca­sés de Fran­çois Hol­lande

L'Obs - - Le Sommaire -

A TROTTÉ VERS TO­TAL

Ju­lien Pou­get, 40 ans, X-Mines (po­ly­tech­ni­cien in­gé­nieur des Mines), était jusque-là conseiller Eco­no­mie, In­dus­trie et Nu­mé­rique. Il est en­tré à l’Ely­sée il y a deux ans, mais a dé­jà dé­ci­dé de le quit­ter pour re­joindre To­tal, où il est ap­pe­lé à « de hautes res­pon­sa­bi­li­tés », se­lon « l’Ex­press ». Il connaît le monde de l’éner­gie, puis­qu’il vient de chez Al­stom, où il s’est oc­cu­pé de­puis 2008 de nu­cléaire, no­tam­ment en Asie.

A AC­CÉ­DÉ À AXA

Lau­rence Boone, 47 ans, était la sher­pa du pré­sident, char­gée de pré­pa­rer les som­mets in­ter­na­tio­naux, et sa conseillère sur l’éco­no­mie et des fi­nances. Elle a fait la Lon­don Bu­si­ness School et l’uni­ver­si­té de Rea­ding avant de tra­vailler comme ana­lyste à l’OCDE, chez Bar­clays puis chez Bank of Ame­ri­ca et de re­joindre l’Ely­sée. En jan­vier, elle s’est pro­pul­sée chez l’as­su­reur Axa qui lui a o ert « une très belle op­por­tu­ni­té » : éco­no­miste en chef du groupe.

L’HOMME-TREMPLIN

Fran­çois Hol­lande peut en être sûr : l’ad­ver­saire de ses pro­té­gés n’est ni la fi­nance, ni le pé­trole, ni l’as­su­rance. A un an de la pré­si­den­tielle, trois conseillers du pré­sident et le di­rec­teur du Tré­sor se sont pro­pul­sés dans des grands groupes ou des so­cié­tés lu­cra­tives. Par­fois après des pas­sages très brefs dans leurs postes d’in­té­rêt pu­blic. De quoi ren­for­cer l’idée d’une po­ro­si­té entre pou­voir po­li­tique et pou­voir de l’ar­gent ? Ce­la ne semble pas les trou­bler. Jusque-là, la Com­mis­sion de dé­on­to­lo­gie, char­gée de sur­veiller les conflits d’in­té­rêts, ferme les yeux. PAS­CAL RICHÉ

A BON­DI VERS AMUNDI

Jean-Jacques Bar­bé­ris, 35 ans, a vu sa tête de fort en thème faire l’an der­nier la une de « l’Obs », pour un dos­sier consa­cré à la jeune garde du pré­sident. Il était alors conseiller aux a aires éco­no­miques et fi­nan­cières na­tio­nales et eu­ro­péennes. Il a re­joint en mai la 4e plus grande so­cié­té de ges­tion d’ac­tifs au monde, Amundi (fi­liale du Cré­dit agri­cole), où il s’oc­cupe des banques cen­trales et des fonds sou­ve­rains. Sa­laire an­nuel es­ti­mé : 400 000 eu­ros.

A QUIT­TÉ POUR CA­THAY

Bru­no Bé­zard, 53 ans, po­ly­tech­ni­cien et énarque, ins­pec­teur des Fi­nances, an­cien conseiller de Jos­pin à Ma­ti­gnon, il n’était pas, lui, conseiller à l’Ely­sée, mais di­rec­teur gé­né­ral du Tré­sor de­puis 2014. A peine deux ans plus tard, il quitte ce poste pres­ti­gieux pour re­joindre le fonds d’in­ves­tis­se­ment fran­co-chi­nois Ca­thay Ca­pi­tal, gui­dé par ses « deux pas­sions, la Chine et l’en­tre­prise ». Déon­to­lo­gi­que­ment, c’est li­mite, de l’ar­gent pu­blic ayant abon­dé chez Ca­thay.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.