HAUSSE DE L’ABS­TEN­TION PAR PHI­LIPPE MATHIEU,

L'Obs - - Critiques - VÉRONIQUE CASSARINGRAND

Bu­chet-Chas­tel, 240 p., 15 eu­ros.

Phi­lippe Mathieu a une pré­di­lec­tion pour les drames fa­mi­liaux et les dé­gâts psy­cho­lo­giques qu’ils in­duisent. Le hé­ros de ce deuxième ro­man à l’écri­ture fluide et adroi­te­ment construit est un quin­qua­gé­naire han­té par la femme qu’il avait aban­don­née vingt ans plus tôt lors­qu’elle lui avait an­non­cé qu’elle était en­ceinte. De­puis, Théo s’est ré­fu­gié dans une stricte abs­ti­nence que viennent si­mul­ta­né­ment per­tur­ber deux femmes. Elles font, cha­cune à leur ma­nière, re­sur­gir un pas­sé mar­qué par la vio­lence dont Théo, au fil des confi­dences, va de­voir af­fron­ter les consé­quences. Et en payer le prix.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.