Penn à jouir

LIT­TLE BIG MAN, PAR AR­THUR PENN, WES­TERN AMÉ­RI­CAIN, AVEC DUS­TIN HOFF­MAN, FAYE DUNAWAY, MAR­TIN BALSAM (1970, 2H19).

L'Obs - - Critiques - F. F.

Un ex­tra­va­gant wes­tern dans le­quel l’his­toire des EtatsU­nis est vue à tra­vers le re­gard d’un Blanc de­ve­nu Cheyenne. Dé­filent ain­si les grandes ba­tailles (Lit­tle Big Horn), les per­son­nages lé­gen­daires (Wild Bill Hi­ckok, Bu alo Bill, Cus­ter) et les lieux fa­meux (le Da­ko­ta, la Wa­shi­ta Ri­ver), dans les sou­ve­nirs de Jack Crabb, âgé de 121 ans. Le tour­nage du film, on le sait, fut épique : cer­taines scènes furent tour­nées par des tem­pé­ra­tures po­laires, et le seul ac­teur qui n’émit au­cune plainte fut le sep­tua­gé­naire Chief Dan George, de la tri­bu de Squa­mish du Ca­na­da (son rôle avait été re­fu­sé par Lau­rence Oli­vier). Ar­thur Penn, le réa­li­sa­teur, trou­va dans le ro­man de Tho­mas Ber­ger (« Mé­moires d’un vi­sage pâle ») la ma­tière d’un wes­tern ré­vi­sion­niste, al­lant à contre-cou­rant de la my­tho­lo­gie ha­bi­tuelle. Pour le rôle du cen­te­naire, Dus­tin Ho man (en In­dien sur la pho­to) dut se plier à des séances quo­ti­diennes de ma­quillage qui du­raient cinq heures. Pour lui, ce fut un triomphe, et pour Penn, une re­nais­sance (son pré­cé­dent film, « Alice’s Res­tau­rant », avait été un flop).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.