BLACK STONE PAR GYEONG-TAE ROH

L'Obs - - Critiques - F. F.

Film co­réen, avec Tae-hee Won (1h33).

Etrange film, étranges per­son­nages, étrange drame : ce sol­dat mu­tique, est-il chi­nois, co­réen, mé­tis ? D’où vient-il ? Vio­lé par son lieu­te­nant qui lui re­file le si­da, Shon Sun dé­serte et s’en­fuit vers son vil­lage ; ses pa­rents, qui tra­vaillaient au noir dans une usine de nour­ri­ture pour bêtes, sont morts. Shon Sun (Tae-hee Won, pho­to), alors, s’aban­donne au déses­poir, de­vant une so­cié­té dé­ca­dente et cor­rom­pue. Mais peut-être y a-t-il une quié­tude à at­teindre en ra­mas­sant, sans but, des pierres noires ? Scènes qui ne s’en­chaînent pas (ex­près), ligne dra­ma­tique va­gue­ment mé­ta­phy­sique, mise en scène mi­ni­ma­liste. Le réa­li­sa­teur a, pa­raît-il, si­gné trois autres films dans la même veine (dont « le Der­nier Re­pas », 2006) et pra­tique un ton poé­tique, qui donne à ses films un air dé­ca­lé. En­core faut-il y être sen­sible…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.