Les Nuits des Etoiles

Les 5, 6 et 7 août, plus de trois cents ma­ni­fes­ta­tions ont lieu dans toute la France à l’in­vi­ta­tion de l’As­so­cia­tion fran­çaise d’As­tro­no­mie

L'Obs - - Le Sommaire - JO­HAN KIEKEN

NUITS DES ÉTOILES

cette carte pré­sente l’as­pect du ciel vi­sible en France à l’oeil nu, le soir du 4 août, deux heures en­vi­ron après le cou­cher du so­leil. Sur cette carte, la taille des étoiles est d’au­tant plus im­por­tante que celles-ci sont lu­mi­neuses. On a fait fi­gu­rer, avec leur nom, les constel­la­tions les plus in­té­res­santes et on a in­di­qué le nom des étoiles les plus brillantes. Les pla­nètes Mars et Sa­turne sont fa­ci­le­ment ob­ser­vables, car elles sont si­tuées bas sur l’ho­ri­zon sudouest. Quelques ali­gne­ments bien pra­tiques sont in­di­qués. La fi­gure la plus re­mar­quable de ce ciel est le « triangle d’été », for­mé par les étoiles De­neb du Cygne, Vé­ga de la Lyre et Al­taïr de l’Aigle. Quelques ob­jets du ciel pro­fond ap­pa­raissent éga­le­ment, que l’on peut voir à l’aide d’un pe­tit té­les­cope : des né­bu­leuses pla­né­taires (M27 et M57), une ga­laxie (M31), un amas glo­bu­laire (M13), cinq amas ou­verts (M7, M11, M24 et le double amas de Per­sée) et deux né­bu­leuses (M8, M20).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.