Le mé­lo de Sirk

TOUT CE QUE LE CIEL PER­MET, PAR DOU­GLAS SIRK. MÉ­LO­DRAME AMÉ­RI­CAIN, AVEC JANE WY­MAN, ROCK HUD­SON, AGNES MOOREHEAD (1955, 1H29).

L'Obs - - Critiques - F. F.

Le mé­lo ur­bain ul­time : une veuve oi­sive, qui par­tage sa vie entre le club, ses en­fants et quelques sou­pi­rants, tombe amou­reuse de Ron, son jar­di­nier. C’est un bou­le­ver­se­ment dans la vie de cette femme, qui voit toutes les bar­rières de classe tom­ber. Ses en­fants s’in­surgent contre ce dé­clas­se­ment. Et le des­tin va se char­ger de lui ap­prendre le coût d’un amour presque per­du… Dou­glas Sirk, le maître ab­so­lu du ci­né­ma des grands sen­ti­ments, lâche la bride : avec des per­son­nages qua­si mé­diocres, il fa­brique un orage de pas­sions. C’est fas­ci­nant, d’au­tant plus que le réa­li­sa­teur se sert de la cou­leur avec puis­sance : rien n’est en pas­tel ou en de­mi-ton. Le couple le plus im­pro­bable du monde, Jane Wy­man (pho­to, ex-épouse de Rea­gan) et Rock Hud­son (pho­to), est in­croya­ble­ment émou­vant. Ma­gie du ci­né­ma…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.