Le 1er été du surf

THE ENDLESS SUM­MER, PAR BRUCE BROWN. DO­CU­MEN­TAIRE AMÉ­RI­CAIN (1966, 1H35).

L'Obs - - Critiques - GUILLAUME LOISON

La quin­tes­sence du co­ol : voi­là ce que vend « The Endless Sum­mer ». C’est le tour du monde de deux sur­feurs ca­li­for­niens dans les an­nées 1960, ivres de so­leil et de nou­veaux « spots », où la vague est par­faite et unique. Réa­li­sé par Bruce Brown (sur­feur de son état), ce film culte, in­trou­vable en vi­déo, peut se van­ter d’avoir in­ven­té la mise en scène de ce sport au cinéma et à la té­lé­vi­sion. Ca­mé­ra em­bar­quée sur la planche, cadres spec­ta­cu­laires, voix o qui al­paguent les spec­ta­teurs et les pro­ta­go­nistes : tout est dé­jà dans « The Endless Sum­mer ». L’autre ver­tu du film est de mon­trer un monde en­core vierge du tou­risme de masse, où la pure dé­cou­verte est pos­sible – les sé­quences afri­caines sont presque bou­le­ver­santes. Il est là, plu­tôt que dans l’été éter­nel ou la quête de la vague idéale, le vrai pa­ra­dis per­du d’« Endless Sum­mer ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.