53 mé­dailles olym­piques re­ti­rées pour do­page de­puis 2000

L'Obs - - Les Chiffres - MAT­THIEU COLLERY

Le re­trait ré­tro­ac­tif de mé­dailles est une me­sure sym­bo­lique mas­quant un manque de sé­vé­ri­té dans les sanc­tions contre les tri­cheurs, mis en lu­mière par la clé­mence du CIO en­vers la dé­lé­ga­tion russe avant l’ou­ver­ture des Jeux de Rio.

Cer­tains médaillés dé­chus ont tout de même l’oc­ca­sion de par­ti­ci­per aux Jeux de Rio à l’image du sprin­ter amé­ri­cain Ty­son Gay, contrô­lé po­si­tif en 2012.

La conser­va­tion des échan­tillons dix ans après un évé­ne­ment per­met de dé­mas­quer les tri­cheurs avec de nou­veaux moyens de dé­tec­tion. Ain­si, au moins 23 médaillés des Jeux de Pé­kin pour­raient s’ajou­ter à cette liste des cham­pions dé­chus, se­lon les ré­centes ré­vé­la­tions du CIO.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.