Sch­war­ze­neg­ger dans la jungle

PREDATOR, PAR JOHN MCTIERNAN. FILM FAN­TAS­TIQUE AMÉ­RI­CAIN, AVEC ARNOLD SCH­WAR­ZE­NEG­GER, CARL WEATHERS, ELPIDIA CAR­RILLO (1987, 1H47).

L'Obs - - Critiques - G. L.

En 1987, le ta­lent dé­lié et to­nique de John McTiernan fut ré­vé­lé avec ce deuxième film, un huis clos fan­tas­tique si­tué dans la tou eur de la jungle sud-amé­ri­caine. Un com­man­do de bar­bouzes est dé­ci­mé au compte-gouttes par un ex­tra­ter­restre bel­li­queux, sorte de comte Za­ro sur­di­men­sion­né. For­mi­dable film d’ac­tion, ex­ploi­tant à mer­veille le re­lief foi­son­nant de l’en­fer vert, « Predator » ra­conte la per­ver­si­té mi­li­taire de la gué­rilla, avec ses en­ne­mis in­vi­sibles et ce ter­ri­toire hos­tile, plu­riel, contras­té, qui re­la­ti­vise l’e cience des armes lourdes et fait bas­cu­ler la lo­gique de com­bat du cô­té du corps-à-corps. Par ailleurs, l’élé­gance vi­rile de McTiernan sied à mer­veille à Arnold Sch­war­ze­neg­ger, le mer­ce­naire en chef. Fil­mé comme un co­losse pa­chy­der­mique (sa marque de fa­brique dans « Ter­mi­na­tor »), il pro­mène sa sil­houette en se dé­pla­çant à la ma­nière souple d’un fauve. Un block­bus­ter d’une in­tel­li­gence et d’une vir­tuo­si­té ra­ris­simes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.