US go Deau­ville

DU 2 AU 11 SEP­TEMBRE, RENS. : WWW.FES­TI­VAL-DEAU­VILLE.COM

L'Obs - - Critiques - F. F.

42e FES­TI­VAL DU CI­NÉ­MA AMÉ­RI­CAIN DE DEAU­VILLE, Rire ou réa­li­té, voire les deux, voi­ci les deux ten­dances du 42e Fes­ti­val du Ci­né­ma amé­ri­cain 2016. Cô­té hu­mour, le nou­veau film de Mi­chael Moore, « Where to In­vade Next », charge fu­rieuse sur la vo­lon­té do­mi­na­trice de l’em­pire des Etats-Unis : Moore, en veine de bas­ton­nade, s’y de­mande si, après le Viet­nam et l’Irak, l’Eu­rope ne se­rait pas un bon ter­rain de conquête. Tou­jours dans la fi­lière co­mique, « le Te­ckel », de Todd So­londz, ou com­ment un chien qui res­semble à une sau­cisse de Mor­teau passe de main en main, ap­por­tant une miette de bon­heur à chaque pro­prié­taire. Cô­té réel : « In­fil­tra­tor », de Brad Fur­man, et « War Dogs », de Todd Phil­lips, deux films en prise di­recte avec l’ac­tua­li­té. Le pre­mier ra­conte l’ex­tra­or­di­naire odys­sée d’un agent de la DEA qui pé­nètre le car­tel de la drogue, et qui s’in­vente un per­son­nage de voyou gran­diose. Le se­cond re­trace l’his­toire dé­mente (mais vraie) de deux glan­deurs qui, pour se faire un peu d’ar­gent de poche, signent un con­trat de 300 mil­lions de dol­lars avec la Dé­fense, sans avoir conscience du tsu­na­mi d’en­nuis qui ar­rive… Le ton est don­né : soit on s’ins­pire de faits réels, car, comme le di­sait Jack War­ner, « il su t d’ou­vrir le jour­nal pour trou­ver des su­jets » ; soit on s’amuse car­ré­ment, la co­mé­die étant de­ve­nue le seul genre im­mé­dia­te­ment ban­kable. Entre ces deux voies, place aux re­belles, ceux qui re­fusent d’être for­ma­tés : un hom­mage ul­tra­mé­ri­té au co­mé­dien Stan­ley Tuc­ci, réa­li­sa­teur ta­len­tueux de deux films for­mi­dables, « A table » (1996) et « les Im­pos­teurs » (1998). Et un deuxième hom­mage, à James Fran­co, ac­teur de « Spi­der-Man », dont la vé­ri­table am­bi­tion est de por­ter à l’écran les clas­siques de la lit­té­ra­ture amé­ri­caine (il a dé­jà adap­té Faulk­ner, Cor­mac McCar­thy et Bu­kows­ki) et qui vient de si­gner « En un com­bat dou­teux », d’après Stein­beck. N’ou­blions pas la lit­té­ra­ture : cette an­née, le prix du meilleur ro­man amé­ri­cain se­ra dé­cer­né à Ste­wart O’Nan, pour l’éton­nant « Der­niers Feux sur Sun­set » (Edi­tions de l’Oli­vier), où l’au­teur ima­gine les der­nières an­nées de la vie de Scott Fitz­ge­rald à Hol­ly­wood, al­cool, tris­tesse, fo­lie.

« Where to In­vade Next », de Mi­chael Moore, avec Mi­chael Moore.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.