L’ “IN­VEN­TION” DE DAECH

L'Obs - - Grands Formats -

Plus re­dou­tables que les vrais men­songes, les vé­ri­tés tor­dues. Pre­nons un des grands tubes du conspi­ra­tion­nisme : « Daech a été créé par les Etats-Unis. » Il res­sert le re­frain pré­cé­dent, en vogue après le 11-Sep­tembre : « Al-Qaï­da est une créa­tion amé­ri­caine. » Dé­cor­ti­quons les deux. En e et, après l’in­va­sion de l’Af­gha­nis­tan par les So­vié­tiques en 1979, les Etats-Unis ont tout fait pour les en dé­lo­ger, et ont donc ar­mé et for­mé ceux qui les com­bat­taient, dont les is­la­mistes. C’est la loi éter­nelle de la guerre. Les Etats-Unis ont sou­te­nu les en­ne­mis de leurs en­ne­mis so­vié­tiques, comme ils avaient ai­dé ceux-ci quand ils étaient leurs al­liés contre Hit­ler. Faut-il en dé­duire que les EtatsU­nis ont éga­le­ment créé Sta­line ? Pour ce qui concerne Daech, le rai­son­ne­ment conspi­ra­tion­niste est en­core plus tor­du. Le « ca­li­fat is­la­mique » a été for­mé, au dé­part, par d’ex-o ciers sun­nites de l’armée de Sad­dam Hus­sein, ras­sem­blés dans les camps de pri­son­niers te­nus par les Amé­ri­cains, après leur in­va­sion de l’Irak, en 2003. Per­sonne ne le conteste : ce ré­sul­tat pa­ra­doxal est même la prin­ci­pale cri­tique adres­sée de­puis à l’opé­ra­tion de George W. Bush. Il n’est donc pas le fruit de la toute-puis­sance du grand Sa­tan amé­ri­cain, comme le croient les com­plo­tistes. Il est dû à des choix stu­pides en ma­tière de po­li­tique étran­gère. No­tons que la plu­part des conspi­ra­tion­nistes, voyant par­tout la main de Wa­shing­ton, sont cu­rieu­se­ment moins ba­vards quand il s’agit d’étu­dier l’ac­tion d’autres grands ac­teurs du théâtre moyen-orien­tal. Il y au­rait pour­tant de quoi dire. Pas plus que les Etats-Unis, les Russes n’ont « créé Daech ». Mais en bom­bar­dant ré­gu­liè­re­ment les forces sy­riennes re­belles op­po­sées au ca­li­fat dans le but de net­toyer le ter­rain pour créer un face-à-face fa­vo­rable à leur al­lié As­sad, les sol­dats de Pou­tine ont ob­jec­ti­ve­ment fa­vo­ri­sé Daech. Les sites com­plo­tistes n’en disent rien. En règle gé­né­rale, ils n’at­taquent ja­mais la pro­pa­gande russe. Ils s’y abreuvent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.