Hô­tel dé­con­seillé

HÔ­TEL SINGAPURA, PAR ERIC KHOO. CO­MÉ­DIE DRA­MA­TIQUE SINGAPOURIENNE, AVEC JOSIE HO, GEORGE YOUNG, CHOI WOO-SHIK (1H30).

L'Obs - - Critiques - GUILLAUME LOI­SON

On avait beau­coup ai­mé « Be with Me », « My Ma­gic » ou « Tat­su­mi » d’Eric Khoo, qui est par­ve­nu à pla­cer son île de Sin­ga­pour sur la carte des pays de ci­né­ma. Le ra­tage d’« Ho­tel Singapura » est donc à la hau­teur de l’at­tente. Ce mau­vais film concept sur les lois de l’amour et du dé­sir se dé­roule dans une même chambre d’hô­tel, des an­nées 1950 à nos jours. Khoo y jongle avec les images poé­tiques et les e ets de style, pri­vi­lé­gie l’ac­cu­mu­la­tion et le bric-à-brac. Mais, à l’ex­cep­tion de quelques étin­celles, l’en­semble pèse trois tonnes. On pense à la mé­ta­phore po­li­tique qui lance le film (un couple ho­mo an­glo-asia­tique, en larmes, se dit adieu) ou au gim­mick fan­tas­tique très em­bar­ras­sant liant les époques entre elles – le fan­tôme éna­mou­ré d’un ro­cker lance des re­gards ap­puyés à la femme de mé­nage qu’il a dra­guée juste avant de mou­rir. Khoo rê­vait de se si­tuer entre Alain Res­nais et Hou Hsiao-hsien, il de­meure coin­cé entre Claude Le­louch et un double tré­pa­né de Ro­bert Alt­man.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.