So­cio­lo­gie Et Bour­dieu in­ven­ta le ca­pi­tal cultu­rel. Pu­bli­ca­tion de ses cours don­nés au Col­lège de France

Pour “l’Obs”, Eric Fas­sin a lu les cours don­nés par le so­cio­logue au Col­lège de France dans les an­nées 1980, qui viennent de pa­raître. Où l’on voit comment sa no­tion clé de “ca­pi­tal cultu­rel” est aus­si le re­flet d’une époque où la culture clas­sique comp­ta

L'Obs - - Sommaire - par ÉRIC FAS­SIN, SO­CIO­LOGUE

Au dé­but des an­nées 1980, c’est la lec­ture de Bour­dieu qui m’a « conver­ti » à la so­cio­lo­gie – comme tant d’autres avant moi, ou après. Cer­tains dis­ciples lui sont res­tés fi­dèles : les « bour­dieu­siens ». D’autres ont re­nié l’au­to­ri­té « bour­di­vine » du maître. D’autres en­core ( je suis de ceux-là) ont tra­cé leur che­min sur des voies di érentes, sans ou­blier qu’ils lui de­vaient l’essentiel : le mé­tier de so­cio­logue. Pour­tant, Bour­dieu lui-même nous met en garde contre une telle illu­sion : au lieu d’ex­pli­quer l’His­toire par un in­di­vi­du, « le moins faux, c’est de dire : “le su­jet, c’est le champ”, c’est-à-dire que c’est l’en­semble des agents qui sont res­pon­sables ». Il n’em­pêche : la so­cio­lo­gie aus­si passe par des noms propres; elle n’échappe pas au to­té­misme.

Pierre Bour­dieu, élu pro­fes­seur au Col­lège de France en 1981, est mort en 2002. Il ve­nait de trans­for­mer sa der­nière an­née de cours en un livre tes­ta­ment consa­cré au pa­ra­doxe de la so­cio­lo­gie, science so­ciale qui, pour être so­ciale, n’en est pas moins scien­ti­fique. De­puis quatre ans, les Edi­tions du Seuil ont en­tre­pris de pu­blier ses autres cours. Trois vo­lumes avaient dé­jà été édi­tés : « Sur l’Etat » en 2012, « Ma­net. Une ré­vo­lu­tion sym­bo­lique » en 2013, et en 2015 la pre­mière par­tie d’un « Cours de so­cio­lo­gie gé­né­rale » qui a oc­cu­pé les cinq pre­mières an­nées de son en­sei­gne­ment. La se­conde par­tie qui l’achève pa­raît ce mois-ci (en at­ten­dant un vo­lume sur le champ éco­no­mique). Par­cou­rant les an­nées 1984-1986, elle est cen­trée sur le concept de « ca­pi­tal ».

A chaque champ son genre de ca­pi­tal, nous dit Bour­dieu. So­cio­logue de l’édu­ca­tion, il avait dé­mon­tré que la re­pro­duc­tion so­ciale, qui contre­dit notre idéo­lo­gie mé­ri­to­cra­tique, passe non seule­ment par le « ca­pi­tal éco­no­mique », mais aus­si par ce qu’il a bap­ti­sé « ca­pi­tal cultu­rel ». De­puis, l’ex­pres­sion est en­trée dans notre vo­ca­bu­laire com­mun. Lec­teur de Marx, Bour­dieu se dé­marque d’une vul­gate qui ré­duit la hié­rar­chie so­ciale à une seule di­men­sion, éco­no­mique : les « hé­ri­tiers » sont les en­fants, non seule­ment des pa­trons, mais aus­si des uni­ver­si­taires. Mais s’il des­sine un es­pace so­cial à deux di­men­sions, il leur re­con­naît une va­leur in­égale : les pro­fes­sions li­bé­rales ont certes les moyens d’al­ler à l’Opé­ra; mais, par­mi les do­mi­nants, le ca­pi­tal cultu­rel consti­tue un pôle do­mi­né.

Le so­cio­logue dresse ici une pré­sen­ta­tion sys­té­ma­tique de l’ap­pa­reil concep­tuel qui or­ga­nise son tra­vail. Ce cours de so­cio­lo­gie gé­né­rale se ré­vèle donc une in­tro­duc­tion (de près de 2000 pages!) à la so­cio­lo­gie… de Bour­dieu. C’est la vo­lon­té pé­da­go­gique qui do­mine. Il s’agit d’en­sei­gner, voire de faire école en trans­met­tant, plus qu’une mé­tho­do­lo­gie, une ma­nière de re­gar­der le monde dans sa com­plexi­té. Le lec­teur ap­pré­cie­ra une pa­role di­recte, plus ac­ces­sible que dans ses autres livres; ils en­ten­dront une voix qui dit sans cesse la di culté la­bo­rieuse et la dis­ci­pline dou­lou­reuse : la so­cio­lo­gie est un sport de com­bat, mais sur­tout d’en­du­rance.

Au Col­lège de France, Bour­dieu s’em­ploie à lé­gi­ti­mer la so­cio­lo­gie. D’où le grand nombre de ré­fé­rences phi­lo­so­phiques, de Pla­ton à Quine. Mais ce que Marx fai­sait à He­gel, Bour­dieu l’im­pose à la phi­lo­so­phie tout en­tière. Celle-ci marche sur la tête ; il est temps de lui re­mettre les pieds sur le sol de la so­cié­té. Au­tre­ment dit, il faut « pen­ser de fa­çon dis­tin­guée des choses vul­gaires ». Par exemple, le so­cio­logue cite vo­lon­tiers Pas­cal, au­quel il consa­cre­ra en 1997 des « Mé­di­ta­tions pas­ca­liennes », pour ana­ly­ser la « montre » ou « l’ap­pa­reil », ces jeux de l’ap­pa­rat et de l’ap­pa­rence qui font la co­mé­die so­ciale, bref, la « frime ». In­ver­se­ment, Bour­dieu re­ven­dique de pen­ser vul­gai­re­ment des choses dis­tin­guées, comme dans sa cri­tique dé­ca­pante du goût culti­vé, à pro­pos de la « Cri­tique du ju­ge­ment » de Kant, ou quand il fait re­des­cendre sur terre l’on­to­lo­gie hei­deg­gé­rienne.

Au grand dam de ses ad­ver­saires, la so­cio­lo­gie de Bour­dieu est de­ve­nue, pour beau­coup, la so­cio­lo­gie. Il per­met de dé­pas­ser une op­po­si­tion clas­sique : d’un cô­té, l’ob­jec­ti­visme d’un Dur­kheim, qui ap­pelle à « trai­ter les faits so­ciaux comme des choses » ; de l’autre, le sub­jec­ti­visme d’un Go man, pour qui le monde ne se­rait qu’un théâtre : re­cons­ti­tuer le jeu des re­pré­sen­ta­tions se sub­sti­tue­rait à la re­cons­truc­tion d’une réa­li­té ob­jec­tive. Or, pour Bour­dieu, les re­pré­sen­ta­tions sont par­tie in­té­grante de la réa­li­té ; il faut donc re­non­cer à op­po­ser celle-ci à celles-là. Im­po­ser une re­pré­sen­ta­tion du monde est l’en­jeu po­li­tique par ex­cel­lence. C’est toute l’im­por­tance du sym­bo­lique, dont té­moigne le ca­rac­tère per­for­ma­tif du lan­gage : les mots sont des actes, à condi­tion d’être pro­fé­rés par des agents en po­si­tion d’au­to­ri­té.

DE DROITE ?

Mais, s’il faut lire ces cours, ce n’est pas seule­ment pour re­lire Bour­dieu. C’est aus­si pour me­su­rer l’écart qui nous sé­pare des an­nées 1980. Un exemple frap­pant, quand le so­cio­logue se dé­fend contre une lec­ture mal­veillante qu’on pour­rait lui ob­jec­ter : « l’ana­lyse que vient de faire Bour­dieu est de droite »! On at­ten­drait le contraire au­jourd’hui : avec « la Mi­sère du monde » et les grèves de 1995, Bour­dieu est de­ve­nu

l’in­tel­lec­tuel em­blé­ma­tique de la « gauche de gauche ». Mais, en 1984, il est aus­si at­ta­qué sur sa gauche. La même an­née pa­raît « l’Em­pire du so­cio­logue », une charge contre Bour­dieu me­née par Jacques Ran­cière et le col­lec­tif Ré­voltes lo­giques, qui dé­nonce « cet étrange scep­ti­cisme mi­li­tant, ce sa­voir désen­chan­té, si­non désar­mé, de la re­pro­duc­tion des do­mi­nés et de la dis­tinc­tion des do­mi­nants ».

Trente ans plus tard, on in­tente un tout autre pro­cès à la so­cio­lo­gie : elle est ac­cu­sée d’ex­cu­ser. Hier, le so­cio­logue était taxé de cy­nisme ; au­jourd’hui, d’an­gé­lisme. Nous ne vi­vons plus dans le même monde. Comme Al­thus­ser ou Fou­cault, non­obs­tant leurs di­ver­gences, Bour­dieu s’ins­cri­vait dans un es­pace de la pen­sée cri­tique. Il s’agis­sait alors d’opé­rer une « rup­ture » avec le « sens com­mun » : la pen­sée du soup­çon était une pra­tique de dé­voi­le­ment. Or, de nos jours, tout ou presque est sur la table, tant po­li­ti­que­ment que so­cia­le­ment. Que peut-on en­core dé­mas­quer, quand la bru­ta­li­té des rap­ports de pou­voir est sans fard ? Comment pour­suivre cette en­tre­prise cri­tique, main­te­nant que la vio­lence sym­bo­lique laisse place à la do­mi­na­tion crue et nue ?

Com­men­çons par re­pen­ser le « ca­pi­tal cultu­rel ». L’im­por­tance qu’on lui at­tache va­rie beau­coup d’un pays à l’autre, mais aus­si d’une époque à la sui­vante. Au dé­but des an­nées 1980, les Etats-Unis de Rea­gan pou­vaient dé­jà ser­vir de contre-exemple à la so­cié­té fran­çaise culti­vée qu’ana­lyse Bour­dieu. De­puis, en France comme ailleurs, le ca­pi­tal cultu­rel a su­bi une dé­va­lua­tion sé­vère. Il su t pour s’en convaincre de com­pa­rer nos pré­si­dents pas­sés et ac­tuels, de De Gaulle à Sar­ko­zy, de Mit­ter­rand à Hol­lande. Aus­si le sé­mi­naire que consacre Bour­dieu, avec une iro­nie mor­dante, au « hit-pa­rade des in­tel­lec­tuels fran­çais » éta­bli en avril 1981 par le ma­ga­zine « Lire » sus­cite-t-il au­jourd’hui la nos­tal­gie plu­tôt que le rire. Certes, on peut se gaus­ser avec lui de ceux qui ont éta­bli ce clas­se­ment, ces fai­seurs de ré­pu­ta­tion in­tel­lec­tuelle… plus ré­pu­tés qu’in­tel­lec­tuels. Mais, après tout, ils clas­saient Lé­vi-Strauss pre­mier, sui­vi d’Aron et Fou­cault. Ces « fai­seurs » ne se trom­paient pas beau­coup.

Cette hié­rar­chie de res­pec­ta­bi­li­té in­tel­lec­tuelle n’a plus cours et, par charité, on lais­se­ra le lec­teur ima­gi­ner les noms qui sor­ti­raient d’un tel pal­ma­rès en 2016. Le­quel ne se­rait sans doute plus très ven­deur. Alain Fin­kiel­kraut n’a donc pas (tout à fait) tort lors­qu’il dé­plore la « dé­faite de la pen­sée ». A une nuance près, mais elle est de taille : son dé­ni de l’éco­no­mie l’amène à cher­cher les causes du dé­clin de la culture uni­que­ment dans la culture. La haine de la so­cio­lo­gie l’em­pêche d’ap­pré­hen­der les causes dont il pleure les e ets. Ain­si, du­rant les études, l’ac­cu­mu­la­tion de ca­pi­tal sco­laire ré­sulte moins d’une im­pré­gna­tion fa­mi­liale que d’un cal­cul de plus en plus dé­li­bé­ré : ly­cée ou pré­pa, fi­lière, op­tions ou langues… La stra­té­gie cons­ciente rem­place du ca­pi­tal cultu­rel in­cons­cient. Ce­lui-ci n’est plus qu’un goût par­mi d’autres.

C’est pour­quoi il convient de pen­ser, non plus deux, mais une plu­ra­li­té de ca­pi­taux, qui sont au­tant d’in­ves­tis­se­ments. C’est la no­tion, d’abord for­mu­lée par l’éco­no­miste Gary Be­cker, de « ca­pi­tal hu­main ». Le pro­lé­taire n’avait que sa force de tra­vail ; le su­jet néo­li­bé­ral a des ca­pi­taux, ou plu­tôt, il est son propre ca­pi­tal. Ca­pi­tal « édu­ca­tif », ou « matrimonial », certes, mais aus­si « cor­po­rel » (san­té ou es­thé­tique), « psy­chique » (a ec­tif ou spi­ri­tuel), etc. : le néo­li­bé­ra­lisme nous conduit à va­lo­ri­ser mé­tho­di­que­ment nos ca­pi­taux sous toutes leurs es­pèces. Et n’est-ce pas en termes de « ca­pi­tal ra­cial » qu’il fau­drait abor­der la ques­tion ra­ciale, re­mar­qua­ble­ment ab­sente de l’oeuvre de Bour­dieu, mal­gré ses dé­buts dans l’Al­gé­rie de la guerre d’in­dé­pen­dance, et en dé­pit de la so­cio­lo­gie de l’immigration (et de l’émi­gra­tion) que dé­ve­loppe à ses cô­tés Ab­del­ma­lek Sayad? On pour­rait ain­si re­vi­si­ter « la Dis­tinc­tion » pour dé­cou­vrir que, même dans la France qui se croit ré­pu­bli­caine, goûts et dé­goûts or­ga­nisent une hié­rar­chie de classe, mais aus­si une sé­gré­ga­tion de race.

Non, le ca­pi­tal cultu­rel n’est plus ce qu’il était. Mais ce n’est pas contre Bour­dieu qu’on pour­ra re­prendre le flam­beau de la pen­sée cri­tique, au­jourd’hui me­na­cé de s’éteindre. C’est avec Bour­dieu, et non sans lui, qu’on peut pen­ser au-de­là de son hé­ri­tage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.