Man­set sous la Cou­pole!

MAN­SET­LAN­DIA, PAR GÉ­RARD MAN­SET (WAR­NER MU­SIC).

L'Obs - - Critiques - FRAN­ÇOIS AR­MA­NET

Le No­bel pour Dy­lan, l’Aca­dé­mie pour Man­set. Puis­sant comme Hu­go, her­mé­tique comme Mal­lar­mé, na­tu­ra­liste comme Zo­la, l’écri­vain des « Pe­tites Bottes vertes » re­vê­ti­ra-t-il un jour l’ha­bit de l’au­teur de « Tristes Tro­piques » ? Notre so­li­taire pu­blie pour les fêtes son ul­time in­té­grale : un élé­gant cof­fret de 19 CD, agré­men­té d’un li­vret de 120 pages, chan­sons illus­trées par les pho­tos de l’ani­mal, qui écrit tout, se joue de tout, pro­duit tout, contrôle tout comme d’ha­bi­tude jus­qu’au su­per­flu, qu’il faut éven­tuel­le­ment cher­cher dans ses der­niers al­bums alors qu’il n’y a rien d’in­utile, au­cune fai­blesse, de « la Mort d’Orion » à « Re­vivre » – vingt ans de grâce ab­so­lue. Dans cette re­vi­si­ta­tion rai­son­née (et ré­vi­sion ri­tuelle) de son oeuvre, le ro­ckeur in­vi­sible nous gra­ti­fie de quelques re­pen­tirs et de ra­re­tés, es­sen­tiel­le­ment six titres de 1972, dont « Cae­sare » en la­tin, un chris­tique et su­blime « l’Amour in­fer­nal » et une « Jeanne » qu’on ci­te­rait in­té­gra­le­ment : « Et chan­te­ront les vagues bleues/Cra­chant des anges comme il pleut… » Ir­rem­pla­çable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.