QU’EST CE QUI LEUR PREND ?

L'Obs - - Le Téléphone Rouge -

Fillon vante sa fille

L’out­si­der qui cra­vache dans la der­nière ligne droite de la pri­maire ne re­grette pas son pas­sage dans l’émis­sion « Une am­bi­tion in­time » de Ka­rine Le Mar­chand (M6). A un dé­tail près, qui dit bien son état d’eu­pho­rie: « Le pro­blème avec cette émis­sion, c’est que ma fille, qui est ma­riée et qui a deux en­fants, a re­çu un pa­quet de de­mandes en ma­riage! » Fillon? On ne lui ré­siste plus.

Jup­pé traîne au Pri­su­nic

In­ter­viewé sur France 3 au su­jet du re­ve­nu uni­ver­sel, le fa­vo­ri des son­dages s’est in­ter­ro­gé : « Est-ce que tout le monde va le tou­cher, de Mme Bet­ten­court jus­qu’à la ven­deuse de Pri­su­nic? » Aïe! Ce­lui qui avait tant fait pour pa­raître au goût du jour a fi­ni par ci­ter une en­seigne dis­pa­rue en 2002. Comme le temps passe…

Sar­ko­zy compte les frites

A Neuilly, l’an­cien pré­sident fait la loi. « Je n’ac­cepte pas dans nos écoles qu’il y ait des tables de juifs et des tables de mu­sul­mans, a-t-il lan­cé lors de son mee­ting du 7 no­vembre. Et si, dans sa fa­mille, on ne mange pas de porc, eh bien le jour où il y a des frites et une tranche de jam­bon, le pe­tit ne prend pas de jam­bon et pren­dra une double ra­tion de frites. C’est la Ré­pu­blique: la même règle et le même me­nu pour tous. » Et la dié­té­tique?

Le Maire agite son bon­net

L’ex-mi­nistre de l’Agri­cul­ture ne sait plus où don­ner de la tête pour re­lan­cer sa can­di­da­ture. Sui­vi par TF1, sous les pre­mières chutes de neige à La Clu­saz, il ar­bore un ma­gni­fique bon­net. Puis l’en­lève. Puis sol­li­cite l’avis de son conseiller en com­mu­ni­ca­tion. Il est temps que la cam­pagne se ter­mine…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.