“Pour un new deal vert”

L'Obs - - En Couverture - Par YAN­NICK JA­DOT, CAN­DI­DAT EU­ROPE ÉCOLOGIELES VERTS À L’ÉLEC­TION PRÉ­SI­DEN­TIELLE Re­cueilli par Maël Thier­ry.

f ace aux grands dé­fis de ce siècle que sont la crise éco­lo­gique, l’ex­plo­sion des iné­ga­li­tés et l’af­fais­se­ment dé­mo­cra­tique qui les ac­com­pagne, les so­lu­tions du re­vi­val et du « cha­cun pour soi », de Trump à Pou­tine, ne sont qu’une illu­sion ré­gres­sive qui nous pré­pare des dé­sastres po­li­tiques en­core plus vio­lents.

L’Eu­rope est une par­tie de la so­lu­tion, à condi­tion de la sor­tir du néo­li­bé­ra­lisme, de l’aus­té­ri­té et de la tech­no­cra­tie où l’ont plon­gée nos di­ri­geants, qui poussent tou­jours plus loin la cir­cu­la­tion sans en­trave des mar­chan­dises, des ser­vices, des in­ves­tis­se­ments, et qui érigent des murs, des camps et des bar­be­lés pour les per­sonnes. A condi­tion qu’elle de­vienne en­fin le le­vier d’une ré­gu­la­tion pu­blique de la mon­dia­li­sa­tion qui pri­vi­lé­gie les ci­toyens sur les grandes firmes, les droits hu­mains, so­ciaux et en­vi­ron­ne­men­taux sur les in­té­rêts pri­vés. Bref, le contraire des trai­tés trans­at­lan­tiques Taf­ta et Ce­ta.

Je dé­fends l’in­ter­dic­tion sur le mar­ché eu­ro­péen de pro­duits is­sus de pays qui ne res­pectent pas la li­ber­té syn­di­cale ou s’exo­nèrent de la lutte contre le dé­rè­gle­ment cli­ma­tique. C’est la pro­tec­tion du cli­mat et des sa­la­riés, ici et là-bas. Je pro­pose éga­le­ment un plan d’in­ves­tis­se­ment à hau­teur de 600 mil­liards d’eu­ros par an, fi­nan­cé par la Banque eu­ro­péenne d’In­ves­tis­se­ment et la Banque cen­trale eu­ro­péenne, ci­blé sur la tran­si­tion éner­gé­tique, le nu­mé­rique, la santé et la jeu­nesse. Ce « green new deal », en mo­der­ni­sant l’éco­no­mie, en créant des mil­liers de PME et des mil­lions d’em­plois sur tous nos ter­ri­toires, en re­don­nant es­poir à notre jeu­nesse, est le meilleur moyen de ré­pondre aux crises de so­li­da­ri­té qui se­couent notre con­tinent, de re­con­qué­rir notre sou­ve­rai­ne­té dé­mo­cra­tique et la maî­trise de nos vies.

« Ce que l’hu­ma­ni­té a dé­sor­mais en com­mun, c’est le fait que nous sommes ap­pe­lés à vivre ex­po­sés les uns aux autres, et non en­fer­més dans des fron­tières, des cultures et des iden­ti­tés », dé­cla­rait ré­cem­ment Achille Mbembe. A nous de tis­ser des liens avant qu’il n’y ait plus que des en­ne­mis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.