“L’en­ga­ge­ment ci­toyen au quo­ti­dien”

L'Obs - - En Couverture - Par NA­JAT VAL­LAUD-BEL­KA­CEM, MI­NISTRE DE L’ÉDU­CA­TION NA­TIO­NALE Re­cueilli par Ju­lien Mar­tin.

i l n’y a pas de re­cette mi­racle. En re­vanche, il y a une ur­gence: re­cons­truire en­semble un en­ga­ge­ment ci­toyen au quo­ti­dien. Deux liens es­sen­tiels sont sur le point de se rompre dans nos dé­mo­cra­ties : ce­lui du peuple et de sa re­pré­sen­ta­tion po­li­tique, d’une part; ce­lui qui unit les ci­toyens entre eux, d’autre part. Ces liens, il nous faut les re­tis­ser dès au­jourd’hui. Ce­la passe par l’école, par l’ap­pren­tis­sage de la ci­toyen­ne­té en son sein, que nous avons ré­ta­bli et ren­for­cé. Mais ce­la va au-de­là, et exige à la fois un en­ga­ge­ment po­li­tique na­tio­nal et un en­ga­ge­ment in­di­vi­duel dans la vie de tous les jours, par les pa­roles et par les actes à tous les ni­veaux.

Par les pa­roles : nous de­vons, en par­ti­cu­lier en tant que res­pon­sables po­li­tiques, prendre garde à ce que nous di­sons. Ni l’eu­phé­misme ni l’hy­per­bole ne cor­res­pondent à la réa­li­té. Par les actes: c’est, en po­li­tique, rompre avec la lo­gique d’in­jonc­tions ver­ti­cales et mieux ar­ti­cu­ler la vi­sion d’en­semble, né­ces­saire, et la prise en compte des ac­teurs de ter­rain pour éla­bo­rer col­lec­ti­ve­ment les so­lu­tions. Nous le fai­sons, par exemple, pour avan­cer sur la mixi­té dans nos éta­blis­se­ments. Ce­la prend plus de temps, mais ce­la offre aus­si des ré­ponses pé­rennes aux dé­fis qui sont les nôtres, et ils sont nom­breux.

Unis, nous pou­vons ac­com­plir de grandes choses. Ne tom­bons pas dans les pièges de l’in­di­vi­dua­lisme, de la co­lère et de la peur. Car le seul mur que les Amé­ri­cains ver­ront s’édi­fier, c’est le mur des réa­li­tés, contre le­quel le po­pu­lisme fi­nit tou­jours par se fra­cas­ser.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.