Des im­pôts au ser­vice des iné­ga­li­tés

L'Obs - - En Couverture - Par SO­PHIE FAY

l es pro­messes fis­cales de Do­nald Trump? D’abord, al­lé­ger l’im­pôt des plus riches et ré­duire la pro­gres­si­vi­té du ba­rème, en ra­me­nant le nombre de tranches de 7 à 3 et le taux le plus éle­vé de 40% à 33% (pour un couple ma­rié dont le re­ve­nu dé­passe 225000 dol­lars, soit 206 000 eu­ros). De quoi creu­ser en­core plus les iné­ga­li­tés ! Et ce d’au­tant plus que le nou­veau pré­sident veut re­ve­nir en par­tie sur le grand pro­gramme d’as­su­rance santé de son pré­dé­ces­seur, l’Oba­ma­care, qui ap­porte une cou­ver­ture à 30 mil­lions de mé­nages mo­destes. Il sup­pri­me­ra donc aus­si la sur­taxe de 3,8% sur les re­ve­nus d’in­ves­tis­se­ment ins­tau­rée pour fi­nan­cer ce pro­gramme. Avan­tage pour les fa­milles en re­vanche, il rend dé­duc­tibles tous les frais de garde d’en­fants, y com­pris pour les pa­rents ne tra­vaillant pas.

Cô­té en­tre­prises, il se lance dans une grande opé­ra­tion de dum­ping fis­cal. Là où les Etats-Unis taxaient les bé­né­fices à 39,1% au ni­veau fé­dé­ral (29% en moyenne, compte te­nu des dé­duc­tions di­verses se­lon l’éco­no­miste de l’Ie­seg Eric Dor), il veut ra­me­ner le taux à 15%, le plus bas ni­veau ja­mais pro­po­sé par les ré­pu­bli­cains. Sur­tout, il veut per­mettre aux en­tre­prises qui gardent des bé­né­fices ga­gnés à l’étran­ger sur des comptes en banque off­shore, où ils ne sont pas im­po­sés, de ra­pa­trier ces fonds moyen­nant une taxe for­fai­taire de 10%. Un fu­sil à un coup, qui per­met­trait à Trump de fi­nan­cer son plan de grands tra­vaux, mais qui ne ré­sou­drait pas à plus long terme le pro­blème du dé­fi­cit bud­gé­taire abys­sal que pro­met une telle ré­forme fis­cale!

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.