Avis de gros temps en Asie

L’ar­ri­vée de Trump pour­rait ser­vir les ap­pé­tits chi­nois et pro­vo­quer une sur­en­chère mi­li­taire dans la ré­gion

L'Obs - - En Couverture - Par URSULA GAU­THIER

les vel­léi­tés iso­la­tion­nistes du pro­chain lo­ca­taire de la Mai­son-Blanche pour­raient être pour Pé­kin l’oc­ca­sion his­to­rique de réa­li­ser son rêve de do­mi­na­tion sur l’est asia­tique. La presse of­fi­cielle cache mal sa ju­bi­la­tion. « Le Quo­ti­dien du peuple » clai­ronne : « L’élec­tion de Trump montre clai­re­ment la dé­faillance du sys­tème po­li­tique amé­ri­cain. » Quelle meilleure preuve de la su­pé­rio­ri­té du sys­tème de par­ti unique que la cam­pagne élec­to­rale qui vient de s’ache­ver ? L’ou­trance même des ac­cu­sa­tions de Do­nald Trump contre la Chine – ac­cu­sée de « vio­ler » l’éco­no­mie amé­ri­caine, de lui vo­ler ses in­dus­tries et de si­phon­ner ses em­plois – l’a fait res­sem­bler en­core plus au « clown » dé­ma­gogue dé­peint par la presse d’Etat.

Pé­kin a d’autres rai­sons de se ré­jouir. Trump a sou­te­nu que la ré­pres­sion du mou­ve­ment de Tia­nan­men en 1989 était « par­fai­te­ment lé­gi­time ». Mais c’est sur­tout sur le plan géo­po­li­tique que Pé­kin es­père le plus de bé­né­fice. Si Trump ré­duit l’en­ga­ge­ment mi­li­taire dans la ré­gion, comme il l’a pro­mis, c’est un bou­le­vard qui s’ouvre de­vant les pro­jets hé­gé­mo­niques chi­nois. Dé­jà le Laos et le Cam­bodge, ama­doués par une pluie d’in­ves­tis­se­ments, se sont ran­gés der­rière sa ban­nière. D’autres sont ten­tés : les mi­li­taires de Thaï­lande, dé­pi­tés par les cri­tiques amé­ri­caines contre le coup d’Etat, la Ma­lai­sie et son di­ri­geant pour­sui­vi pour cor­rup­tion aux Etats-Unis, les Phi­lip­pines, dont le nou­veau pré­sident, Du­terte, n’a pas été avare de cour­bettes de­vant Xi Jin­ping tout en trai­tant Oba­ma de « fils de pute ». Des pays plus re­belles pour­raient suivre leur exemple : le Viet­nam, la Bir­ma­nie, Sin­ga­pour, voire l’Aus­tra­lie, tous sus­cep­tibles de se lais­ser per­sua­der par une po­li­tique adroite de la ca­rotte et du bâ­ton.

Si le « pa­ra­pluie amé­ri­cain » se re­ferme, c’est l’équi­libre géo­po­li­tique de la ré­gion tout en­tière qui bas­cule. « Il n’est pas ex­clu alors que la Chine dé­cide d’en­va­hir Taï­wan, ré­glant une fois pour toutes le sort de cette île qui lui tient tête de­puis soixante-seize ans », es­time un ob­ser­va­teur pé­ki­nois. Nul doute que Taï­wan, qui a ré­cem­ment élu une pré­si­dente in­dé­pen­dan­tiste, songe à ren­for­cer ses dé­fenses mi­li­taires.

Le re­trait amé­ri­cain pour­rait donc dé­clen­cher une sur­en­chère mi­li­taire dans la ré­gion. D’au­tant plus que les autres al­liés de Washington, le Ja­pon et la Co­rée du Sud, confron­tés à la me­nace de plus en plus in­quié­tante d’une at­taque ve­nue de Pyon­gyang, pour­raient se do­ter de l’arme nu­cléaire. Avec la bé­né­dic­tion de Trump, qui les y a ex­pli­ci­te­ment en­cou­ra­gés. Une pers­pec­tive re­dou­table pour Pé­kin, qui a long­temps été la seule puis­sance nu­cléaire de la ré­gion. Autre cau­che­mar pos­sible : la créa­tion d’une al­liance an­ti­chi­noise élar­gie me­née par le Ja­pon, en­glo­bant la Co­rée du Sud, Taï­wan et même l’Inde.

Reste Trump et son im­pré­vi­si­bi­li­té. Après avoir long­temps fait pla­ner le doute sur l’« uti­li­té » de l’al­liance avec le Ja­pon et la Co­rée du Sud, il vient de ré­af­fir­mer l’en­ga­ge­ment amé­ri­cain à leurs cô­tés. On ap­prend qu’il s’est en­tou­ré de conseillers et de spé­cia­listes « durs », des fau­cons qui cri­tiquent la « mol­lesse » d’Oba­ma vis-à-vis de la Chine. Cette der­nière n’est pas un par­te­naire, af­firment-ils, mais un ad­ver­saire que les Etats-Unis doivent conte­nir sur le plan com­mer­cial comme sur le plan mi­li­taire, no­tam­ment en ren­for­çant sa ma­rine. Face à la se­conde puis­sance mon­diale, l’Amé­rique de Trump se­ra soit iso­la­tion­niste soit in­ter­ven­tion­niste. Dans les deux cas, avis de gros temps sur le Pa­ci­fique.

Na­vire de guerre de la ma­rine chi­noise à Hong­kong.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.