BD

L'Obs - - Critiques - WIAZ

NAGARYA PAR RIVERSTONE

Dy­na­mite, 144 p., 24,90 eu­ros.

Dans les an­nées 1990 pa­rais­sait, dans la re­vue « Adult », « Nagarya » de Riverstone, une bande dessinée ex­tra­or­di­naire, à mi-che­min entre l’éro­tisme et la science- fic­tion. On ré­édite l’in­té­gra­li­té de cette his­toire in­clas­sable. Un scé­na­rio presque in­exis­tant, la sur­vie dif­fi­cile d’une femme et de trois hommes sur une pla­nète im­pro­bable. Qu’im­porte! Chaque car­ré, chaque planche est un ta­bleau. On est ébloui par tant de dex­té­ri­té, de ta­lent. La pe­tite An­nie Wel­ling­ton, de­ve­nue Eve, est presque tout le temps nue, et elle est si belle!

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.