TANNA PAR BENTLEY DEAN ET MAR­TIN BUTLER

L'Obs - - Critiques - F. F.

Drame va­nua­tais, avec Mun­gau Dain, Ma­rie Wa­wa (1h44).

Pre­mier film va­nua­tais de l’his­toire du ci­né­ma : une sorte de « Roméo et Juliette » tour­né avec les ha­bi­tants et les tri­bus lo­cales. Deux amants rompent les cou­tumes en dé­ci­dant de dé­fier un ma­riage ar­ran­gé, et sont tra­qués par les guer­riers qui ne to­lèrent pas ce défi. Les deux réa­li­sa­teurs (de do­cu­men­taires) ont vou­lu se ser­vir du cadre de l’une des der­nières so­cié­tés pri­mi­tives du monde. Bien leur en a pris. Le film est ma­gni­fique à voir, et l’émo­tion qui se dé­gage de ce drame (il a réel­le­ment eu lieu) est brute : les réa­li­sa­teurs ont vé­cu sept mois avec la tri­bu, et sai­sissent le mé­lange de ma­gie, de tra­di­tion et de fi­dé­li­té fa­mi­liale qui ré­git le clan. On est au bout du monde, au-de­là de l’ho­ri­zon, quelque part dans le Pa­ci­fique, et, dans cet in­con­nu, un point fixe : l’amour. C’est poi­gnant.

Ma­rie Wa­wa et Mun­gau Dain dans « Tanna », une his­toire d’amour au Va­nua­tu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.